Des esthéticiennes en blouse blanche (52 mn)

Le cen­tre de beauté à l’Institut Gus­tave Roussy à Ville­juif. Des esthéti­ci­ennes dis­pensent des soins esthé­tiques à des malades atteints de can­cer et dont le rap­port au corps et à l’identité est com­plète­ment bouleversé.
Qui sont ces esthéti­ci­ennes, com­ment réussissent-elles à faire entrer dans un lieu de souf­france la beauté, l’esthétique, la séduc­tion, ce qui, a pri­ori, sem­ble futile, sans que cela n’apparaisse comme la pire des incon­ve­nances ? Mais surtout com­ment, en con­tact direct avec les patients, arrivent-elles à lut­ter au quo­ti­dien con­tre les sen­ti­ments de dés­espoir, de révolte et de décourage­ment que nous éprou­vons tous face à la mal­adie, à la souf­france psy­chologique et physique, à la trahi­son d’un corps, et au spec­tre de la mort ?

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Desestheticiennesbousesblanches_jaq_small
Acheter le DVD
Delai de livraison indicatif : 10 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

U.B.
Les initiales U.B. cachent, sous une apparence anodine un des pires fléaux de la planète : l’Ulcère de Buruli !

U.B.

Dans les conférences internationales consacrées à la médecine. Les initiales U.B. cachent sous une apparence anodine un des pires fléaux de la planète : l'Ulcère de Buruli ! Découvert pour la première fois dans une région de l'Ouganda qui lui a donné son nom, cette maladie connait une phase de développement importante.

Ces plantes qui nous soignent
Nous partons à la recherche des plantes qui soignent, en rencontrant des chamanes ou guérisseurs.

Ces plantes qui nous soignent

Au fil du fleuve Maranon au Pérou, sur les sommets volcaniques de La Réunion, sur les pentes du massif de Chartreuse ou dans les plaines de la Drôme provençale, nous partons à la recherche des plantes qui soignent. Elles sont partout présentes dans la nature, cultivées ou cueillies.

Harouna Aboubacar Zeinabou enfants du Noma
Trois enfants nigériens, atteints par la maladie du Noma, vont être transférés en Europe pour y être « reconstruits ».

Harouna Aboubacar Zeinabou enfants du Noma

Aboubacar, Harouna et Zeinabou, trois enfants nigériens, atteints l’un comme l’autre et à un stade extrême par la maladie du Noma, vont être transférés en Europe pour y être « reconstruits ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales