Hd

Doubleflag Ce film est en Français, il est également disponible en Anglais.
This film is in French, but it is also available in English.

Lettres du Train fantôme (84 mn)

De gare en gare, de témoin en témoin, ce film retrouve les traces de ce train errant qui mit 57 jours pour traverser une France tantôt bienveillante, tantôt hostile, à la fin de l'été 1944.
Un périple incroyable, qui valu à ce convoi le nom de Train fantôme...
30 juin 1944. Le débarquement en Normandie a eu lieu, la France peu à peu se libère. C'est au milieu de ce champ de bataille, alors que la défaite allemande se profile, que la France de Vichy va livrer un des derniers convois de déportés aux Nazis. Les services de sécurité du Reich estiment en effet que la masse impressionnante des détenus des prisons et des camps français ne doit en aucun cas grossir les rangs des Forces Alliées débarquées en Normandie, mais au contraire participer dans les camps de concentration à l’effort de guerre allemand. 
Résistants, Juifs, communistes, Républicains espagnols, Italiens antifascistes, Polonais, hommes et femmes, quelque 750 personnes au total, vont traverser un pays en proie à la grande bataille de la libération

lire la suite...

Location 72h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 16,00 € Projetjaquette_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Treblinka, je suis le dernier Juif
Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka

Treblinka, je suis le dernier Juif

Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka. Il a 28 ans quand il y est déporté en octobre 1942. Séparé de sa sœur à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres et arracheur de dents. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales