Le 6 juin à l’aube (56 mn)

DVD + Livre

Fin Août 1944, Jean Grémillon se rend en Normandie pour retrouver sa famille, mais aussi témoigner par des images sur son pays d’origine. Le printemps suivant, il complète ce premier tournage par un deuxième voyage. Dans des conditions précaires, il filme plusieurs rescapés de la population civile, ainsi que des ruines causées par les combats. Enfin, il utilise des archives d’actualité, écrit une musique, enregistre un commentaire dont il est l’auteur.
Il rend alors compte des effets du débarquement allié et de la bataille de Normandie, dans l’espoir que le public français découvrira les souffrances en- durée par cette région particulièrement dévastée.
Terminé en 1946, Le six juin à l’aube est jugé trop long et inopportun par les distributeurs : selon eux, « la guerre n’intéresse plus personne ». Et personne ne s’empresse de défendre un film dont le point de vue n’affirme aucun vainqueur à la guerre...
Il obtient finalement une sortie discrète, amputé de 12 minutes, seule version connue depuis lors et jusqu’à la restauration de la version intégrale : c’est cette version originelle qui est ici proposée.
Compléments :
Entretien avec Jean-Marie Straub - Entretien avec Paul Vecchiali
Le Livre :
Le 6 juin à l’aube Les désastres de la guerre texte de François Albera
Le 6 juin à l’aube texte intégral du film
Film restauré par les Archives françaises du Film (CNC)
Le film et le livre sont en : version française & english version

...

Voir plus

Le DVD : 25,00 € Le6juinalaube_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Treblinka, je suis le dernier Juif
Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka

Treblinka, je suis le dernier Juif

Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka. Il a 28 ans quand il y est déporté en octobre 1942. Séparé de sa sœur à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres et arracheur de dents. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales