Hd

La Vie en vrai (52 mn)

Marine, Olivier et Thomas, trois cuistots tout juste sortis d’un lycée hôtelier, se lancent dans la « vie en vrai ». Dans leurs premiers pas de jeunes adultes, ils se confrontent au monde du travail, à leur désir d’indépendance, et mettent à l’épreuve leur amitié face à leurs projets d’avenir.
Sous nos yeux, ils essayent de construire cette nouvelle vie si souvent rêvée. Avec leurs certitudes affirmées et leurs espoirs parfois déçus, ils éprouvent la réalité d’un monde dans lequel ils cherchent leur place. Alors que le chômage frappe durement les jeunes de ce pays, ce documentaire nous rappelle à quel point "entrer dans la vie active" est une étape cruciale dans le passage à l’âge adulte.

Location 72h (VOD): 3,00 € Gift Louer le film
Le DVD : 15,00 € Lavieenvrai_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Dialogues de fond
La grande histoire du bassin houiller Lorrain et des mineurs est indissociable des luttes sociales qu’ils ont traversé tous ensemble.

Dialogues de fond

La grande histoire du bassin houiller Lorrain et des mineurs est indissociable des luttes sociales qu’ils ont traversé tous ensemble. C’est cette unité et cette solidarité dans le combat que ce film raconte : une aventure syndicale unique et exemplaire, une immense épopée collective à raconter et à offrir aux générations futures… 

Attention Danger Travail
Peut-on considérer la question du travail sous l’angle du refus sans provoquer d’emblée la réprobation générale ?

Attention Danger Travail

Peut-on considérer la question du travail sous l’angle du refus sans provoquer d’emblée la réprobation générale ? Est-il possible d’aborder le thème du chômage sans le présenter sous le signe exclusif de la tragédie, mais en y décelant au contraire un des moyens d’échapper aux griffes de l’exploitation.

Squat - La ville est à nous
Film d’action, film qui donne envie d’agir, Squat nous embarque dans l’exploration des choix qui s’offrent à nous tous.

Squat - La ville est à nous

Un verrou qui cède, une porte qui s’ouvre, des cris de joie qui retentissent : un logement condamné est redevenu libre. Simple comme bonjour, la réappropriation qui ouvre le film de Christophe Coello est d’abord un moment d’intense vitalité.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales