Jacques-Bernard Brunius, un cinéaste surréaliste (180 mn)

Gentleman surréaliste, cinéaste et poète, Brunius est connu pour son célèbre film Violons d’Ingres, hommage aux inventeurs du dimanche.
Célébration de l’invention humaine, plaidoyer pour la liberté de dire et de faire, ses films artistiques, drôles et émouvants se tiennent à mi-chemin entre la science et la poésie, entre la technique et l’insolite. À l’image du cinéma novateur du début des années 30.
4 films documentaires de Brunius sur un DVD livré avec un livret illustré de 36 pages :
Autour d'une évasion (1931 - 65 mn) disponible en Vod
Violons d'Ingres (1937 - 30 mn) disponible en Vod
Records 37 (1937 - 28 mn)
Sources noires (1937 - 38 mn)
Bonus :
Le Palais Idéal d’Ado Kyrou. Court-métrage de 1958. Texte de Ferdinand Cheval.
Rencontre autour de Brunius au Lux, scène nationale de Valence avec Eric Le Roy, CNC Archives françaises du film, Christophe Bonin, Directeur du Palais idéal du Facteur Cheval et Jean‑Pierre Pagliano, historien, critique et auteur
Bande annonce du film Autour d’une Evasion
Chronologie de J.B. Brunius
Diaporama de photos des films, de Brunius et de dessins de Brunius

...

Voir plus

Le DVD : 20,00 € Jaq_brunius_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Paris vu par...
En 1965, six réalisateurs emblématiques de la nouvelle vague revisitent Paris à leur manière.

Paris vu par...

Un jeune producteur Barbet Schroeder a eu l’idée de confier une caméra 16mm, de la pellicule couleur et un quartier de la capitale française à six cinéastes de ses amis en leur demandant un court-métrage.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales