Hd

Chroniques de la douleur (52 mn)

La douleur, quand elle devient chronique, draine avec elle une dose importante de souffrance. Quelles réponses apporter aux personnes confrontées à une douleur plus forte que la médecine ?
Le film montre comment des soignants permettent à leurs patients de reprendre le dessus dans ce combat contre la douleur chronique.
Où l’on se rend compte de l’influence du psychique sur le somatique, comme facteur de mieux être. Où l’on découvre que lorsque la racine de la douleur physique est une blessure psychique ancrée, alors seule une approche psychosomatique de la souffrance, peut espérer apporter un mieux être, voire une guérison. Car, aucun être humain ne peut être réduit à la mécanique de son corps, chacun a un passé, une histoire...
Le documentaire, né dans l’intimité des consultations, restitue le travail d’écoute et de reconstruction qu’entretiennent ces praticiens avec des patients parfois au bout de l’espoir.

Version Française - English Subtitles

Location 72h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Chroniquedeladouleur_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Ronce et La Clématite
Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840.

La Ronce et La Clématite

Redortiers, village des Alpes de Haute-Provence, a été peu à peu abandonné dès 1840. Au XXe siècle il ne reste plus aucun habitant. Jean Giono y a situé l’action de son roman Regain.

Walter, retour en résistance
Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions

Walter, retour en résistance

Walter Bassan a 82 ans. D’écoles en manifestations, de discours engagés en témoignages de la guerre, Walter continue son long combat, fait de petites batailles, contre toutes les formes de démagogies, d’injustices et d’oppressions. 

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2
En faisant l’état des lieux de ce que devient la Famille, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative.

La Famille, un peu, beaucoup, à la folie. Vol.2

Interrogeant frères et sœurs, parents et enfants sur les liens qui les unissent, les réalisatrices brossent le portrait d’une sociéte imaginative, où l’individu n’hésite plus à s’émanciper des normes établies pour tracer son propre chemin. 2ème volet : La Famille, à quoi ça sert ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales