Passeports pour Vittel (53 mn)

Vittel, ville d'eau de 1856 à nos jours. Vittel, ville camp de 1941 à 1944. Vittel, camp allemand d'internés civils britanniques et américains. Bulle transparente dans l'univers concentrationnaire allemand, camp vitrine qui cache tous les autres. Vittel, camp de l'absurde où des centaines de juifs viennent se jeter dans la gueule du loup en pensant être sauvés. Vittel, jeu de masques, où un juif peut espérer sauver sa peau grâce à un passeport qui cache son étoile jaune.
"Passeports pour Vittel" est traversé de vies et de destins de personnages. Certains s'en sortiront, d'autres pas...

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Cinéma de la Résistance

Le Cinéma de la Résistance

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Résistance n’utilise que très rarement la caméra, trop lourde, bruyante… Mais, lorsque la victoire approche, il devient indispensable de documenter la Libération à venir. De ces initiatives subsisteront des documents exceptionnels, certains conservés à l’Ina. Ce coffret regroupe les plus marquants d’entre eux, au premier rang desquels La Libération de Paris et Au cœur de l’orage.

Sommes-nous défendus ?

Sommes-nous défendus ?

Une fresque exceptionnelle de 1939 qui témoigne à la fois de la réelle puissance militaire de la France à la veille de la Deuxième Guerre mondiale mais aussi de l’étrange défaitisme ambiant.

La Dernière femme du premier train

La Dernière femme du premier train

Durant une quinzaine d’années, Daniel Friedmann a filmé Hilda Hrabovecka, dernière survivante du premier convoi de femmes juives tchécoslovaques arrivé à Auschwitz le jour de l’ouverture du camp des femmes, le 26 mars 1942.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales