Un documentaire de

Passeports pour Vittel (53 mn)

Vittel, ville d'eau de 1856 à nos jours. Vittel, ville camp de 1941 à 1944. Vittel, camp allemand d'internés civils britanniques et américains. Bulle transparente dans l'univers concentrationnaire allemand, camp vitrine qui cache tous les autres. Vittel, camp de l'absurde où des centaines de juifs viennent se jeter dans la gueule du loup en pensant être sauvés. Vittel, jeu de masques, où un juif peut espérer sauver sa peau grâce à un passeport qui cache son étoile jaune.
"Passeports pour Vittel" est traversé de vies et de destins de personnages. Certains s'en sortiront, d'autres pas...

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Parce que j'étais peintre

Parce que j'étais peintre

Ce film mène une enquête inédite parmi les oeuvres réalisées clandestinement dans les camps nazis. Il dialogue avec les rares artistes déportés encore vivants et avec les conservateurs de ces oeuvres : des émotions qu'elles suscitent, de leur marginalisation, leurs signatures ou leur anonymat, de leur style, ainsi que de la représentation de l'horreur et de l'extermination.

Oradour

Oradour

Oradour n'est pas une reconstitution historique du massacre d'Oradour-sur-Glane le 10 juin 1944, mais retrace à travers le récit des rescapés et familles des victimes et à travers la mémoire des pierres, la vie et la mort de ce village du Limousin ainsi que la volonté du village neuf de vivre et de se souvenir.

Les enfants de la honte

Les enfants de la honte

Les récits qui traversent ce film nous montrent que pendant ce conflit meurtrier, des hommes et des femmes ont pu se rapprocher au niveau le plus intime et s’aimer, défier les interdits, les dangers, la souffrance et laisser parfois derrière eux des séquelles irréparables.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales