Un documentaire de

J'avais oublié, la maison de Moissac (52 mn)

Shatta et Bouli Simon ont dirigé la maison de Moissac et sauvé la vie de centaines d'enfants juifs entre 1939 et 1945.
Situé d'abord en zone libre, la "maison de Moissac" recueille, éduque et se charge de perpétuer une identité "juive" en grand danger à cette époque. Mais, à partir de 1943, la zone libre n'existe plus ; c'est la période du "planking". Grâce au courage et à l'intelligence de ce couple et au réseau des Justes de Moissac, les enfants sont cachés. L'opération est une réussite : durant toute la guerre, aucun des 3000 orphelins ne périra ou ne tombera aux mains des occupants...

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Jaq_j_avais_oublie_site_small Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La paix des voisins

La paix des voisins

Entre novembre 1944 et mai 1945, le Nord de l’Alsace a été libéré une première fois en décembre 1944, avant d’être réoccupé par les troupes nazies pendant près de deux mois, puis d’être définitivement libéré à la mi-mars 1945.

Ce qu'ils savaient

Ce qu'ils savaient

Virginie Linhart raconte ici l’histoire méconnue des Alliés confrontés au plus grand massacre de l’Histoire, avec ses choix difficiles et ses dilemmes parfois secrets. Elle dévoile les motivations qui guidèrent les quatre chefs de guerre, déterminés à sauver le monde du désastre mais impuissants ou peu mobilisés face aux persécutions juives.

Destins Croisés d'une libération 1944-1945

Destins Croisés d'une libération 1944-1945

1944 : La France est sous l’occupation allemande. Le Débarquement approche. La Libération est en vue. Cinq films reviennent sur cette page singulière de notre Histoire et apportent chacun un regard humain et personnel sur les acteurs de cette Libération.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales