Mémoires de guerre du général de Gaulle (6h04mn)

Dans les 3 tomes de ses mémoires, rédigés en 1954, L'appel (1940-1942), L'unité (1942-1944) et Le salut (1944-1946), Charles de Gaulle fait le récit de ces années de guerre au cours desquelles, depuis le refus de l'armistice en 1940 jusqu'à la participation de la France Libre aux dernières victoires en Allemagne, il forgea le personnage historique et héroïque que l'on connaît.
Une adaptation de Pierre Cardinal (1972), avec la voix de Jean Desailly de la Comédie française.
DVD 1
L'appel (1940-1942), 1h25 - L'unité (1942-1944), 1h24
DVD 2
Le salut (1944-1946), 1h23
Compléments :
Douze jours pour entrer dans l'histoire
d'Yves-André Hubert (1978) - 55 min. Avec Jacques Boudet.
Dans ce docu-fiction, le réalisateur restitue, sur les lieux mêmes des événements, les douze jours qui précédèrent l'Appel du 18 juin 1940 durant lesquels le général de Gaulle s'impose comme le représentant de la France Libre.
Gaullisme année zéro. La véritable histoire du 18 juin 1940
de Hugues Nancy (2010) - 54 min.
Alors que l'histoire n'a retenu qu'une légende dorée de l'Appel du 18 juin 1940, voici le récit de ce qui s'est réellement passé dans les semaines cruciales qui ont précédé et suivi le fameux appel du général de Gaulle.

...

Voir plus

Le DVD : 22,10 € Memoiresdeguerredegaulle_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Cette lumière n'est pas celle du soleil
Cette Lumière n’est pas celle du soleil est un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants.

Cette lumière n'est pas celle du soleil

Un film sur la mémoire qui donne la parole à des résistants. Ses protagonistes avaient entre 15 et 20 ans lorsqu’ils se sont engagés dans le maquis. Vainqueurs modestes, à les entendre, il était moins question de courage que de nécessité : celle de s’engager pour défendre la liberté.

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation
1940. Paris, ville occupée. Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Francofonia, le Louvre sous l'Occupation

1940. Paris, ville occupée. Et si, dans le flot des bombardements, la guerre emportait La Vénus de Milo, La Joconde, Le Radeau de La Méduse ? Que deviendrait Paris sans son Louvre ?

Treblinka, je suis le dernier Juif
Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka

Treblinka, je suis le dernier Juif

Chil Rajchman est l’un des 57 survivants du centre de mise à mort de Treblinka. Il a 28 ans quand il y est déporté en octobre 1942. Séparé de sa sœur à la descente du train, il échappe aux chambres à gaz en devenant tour à tour trieur de vêtements, coiffeur, porteur de cadavres et arracheur de dents. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales