Logo-play

Catalogue Société : Témoignages

Films 181 à 198 sur 198
C'est fini

C'est fini

La mort d’un proche est un évènement à la fois unique et universellement partagé. La plupart des êtres humains y sont confrontés et si les vécus sont personnels, les questions liées aux attitudes sont souvent les mêmes.

La bonne longueur pour les jambes

La bonne longueur pour les jambes

C'est l'histoire de Patrick et Nathalie, un couple de «personnes de petite taille», et d'Eric, un autiste dont Patrick est le tuteur depuis 24 ans.
Dans notre société «normale» où le geste vers autrui est souvent furtif et chargé de bonne conscience, Patrick et Nathalie présentent l'image dérangeante d'un engagement vital vers l'autre.

La vie rêvée d'Amanda

La vie rêvée d'Amanda

Amanda est autiste, elle a 28 ans. Depuis quelques années, elle passe la semaine dans un foyer pour adultes autistes. Elle vit dans un monde de rêves, un monde dans lequel son prince charmant viendra la chercher sur son cheval blanc.

La bande du parc Geisendorf

La bande du parc Geisendorf

Geisendorf est le nom d’un Parc. Il est situé au cœur de la Ville de Genève. Depuis longtemps, le parc a mauvaise réputation. Les jeunes du quartier semblent traîner là sans autre but que d’importuner les passants. Ils ont formé une bande. En les approchant, j’ai pris conscience de la richesse de ce parc et du quotidien d’une certaine Suisse sous une perspective peu connue.

Hasta la última piedra - Jusqu'à la derniére pierre

Hasta la última piedra - Jusqu'à la derniére pierre

San José de Apartadó, dans la région de l'Uraba au nord-ouest de la Colombie, est un village posé dans un paysage montagneux et boisé que se dispute la guérilla et le gouvernement, sans oublier les para-militaire. En quête d'une solution pour survivre dans ce milieu hostile, les habitants de San José ont décidé de se former en communauté de paix en 1997.

Comme les z'autres

Comme les z'autres

Bruno, Denise, Nicole, Mickaël, Nadine et d'autres personnages dans ce film vivent dans un ZUP à Dole dans le Jura et travaillent en CAT. Le groupe est soutenu par des éducateurs d'un service d'accompagnement.

Ce mot "handicapé" est une négation de leur aspiration d'être comme tout le monde et les blesse profondément. Ils veulent vivre: aimer, être aimés, fonder une famille, rire, pleurer…se fondre dans la foule

El Suizo, soupçons en Equateur

El Suizo, soupçons en Equateur

Gilbert Dufour, citoyen suisse de 28 ans s’établit en Équateur par amour pour Mirka. Ils sont mariés avec trois enfants et vivent à Quito. Le soir du 11 mai 2006 un silence au bout du fil, la vie bascule… Le film « El Suizo, Soupçons en Équateur » est inspiré du récit bouleversant d’un homme dont le destin s’est retourné en vingt-quatre heures.

Justine

Justine

Justine est une paysanne de 82 ans. Elle n’a toujours connu que la « culture » : le travail des champs et l’élevage des vaches.
Justine était ma voisine lorsque j’avais entre 6 et 13 ans. En retournant la voir aujourd’hui, j’explore la nature de notre relation au regard du demi-siècle qui nous sépare.

Faim de vie

Faim de vie

Faim de vie pénètre sans détour dans l'intimité de trois personnes âgées vivant en Suisse au sein du même établissement médicosocial. Filmés par leur infirmier, ces aînés se dévoilent sans tabou devant la caméra. Touchant, mais sans complaisance, ce documentaire s'attaque à briser l'ignorance qui entoure les personnes âgées, souvent mal comprises et peu valorisées.

Quand Paris dort... Les noctambules

Quand Paris dort... Les noctambules

Le temps d’une nuit, nous irons à la rencontre de ceux qui vivent et «font» les vibrations des nuits de la capitale. Ses soirées les plus festives, les plus secrètes, les plus déjantées… Pour certains, la nuit est le temps de la fête et de la danse. Pour d’autres, celui de la culture, du jeu ou de la luxure. On les appelle les noctambules…

Une chambre à elle

Une chambre à elle

“Féministe d’enthousiasme”, “pont entre les générations”, “lucide et jubilatoire”, beaucoup la reconnaissent comme une figure emblématique du féminisme. Grâce aux écrits de Benoîte Groult (Ainsi Soit-Elle, Histoire d’une Évasion...), des millions de lectrices et lecteurs ont pris conscience de l’oppression des femmes et des conditions de leur émancipation.

Un travail de fourmi

Un travail de fourmi

Que peut-on faire face à une guerre aux confins de l'Europe ?
C'est la question que se sont posée, Bernard, Louis et le groupe Agir à Mulhouse. Ils ont répondu en accueillant réfugiés et déserteurs de l'ex-Yougoslavie, en faisant un bout de chemin avec eux...

La fin du voyage

La fin du voyage

Deux familles françaises… Entre elles, un point commun : elles sont issues de la communauté des Gens Du Voyage ; mais pourtant des réalités de vie différentes : l’une est sédentarisée depuis longtemps, l’autre est itinérante depuis toujours.

L'échappée belle

L'échappée belle

Henri Keller, né en 1933, ancien mineur a passé plus de 30 ans de sa vie à voyager d'une mine à l'autre ; de Mulhouse au fin fond de l'Afrique, en passant par le Maroc ou la Bretagne. À quarante ans, dans le désert marocain, il s'est mis à écrire pour laisser sa trace.

L'attente

L'attente

« Il y a six ans, ma compagne m’annonçait que j’allais devenir père. J’ai pris ma caméra et j’ai filmé durant les neuf mois qui ont suivi, pour conjurer la peur qui m’habitait. »

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « We owned Paris , everything was possible… » For the first time, the 90s seen from the inside by its actors and activists. When History ( of raves parties, hip hop, punk hardcore … ) meets Pat Ca$h’s stories, Gatsby from the late 80s.

The City of God, the redemption of a favela

The City of God, the redemption of a favela

The history of this favela in Rio de Janero has been marked by violence, poverty and drugs trafficking. Far from the clichés and received ideas of the favela, this documentary paints a portrait of the people currently living within the City of God.

Where the hills are greener

Where the hills are greener

Caplongue is a small village of 80 inhabitants in the South of France where the Loco-Motivés association was created in 2012. Its vision is to produce and deliver local food, respectful of nature and animals, in the friendliest way possible.