Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Société française commençant par la lettre “L”

Films 101 à 120 sur 128
L'avenir est ailleurs

L'avenir est ailleurs

1962, dans les Antilles françaises, les populations issues de la traite d'esclaves, toujours livrées à la plus grande pauvreté, commencent à revendiquer une situation meilleure. Et la métropole manque de main d'oeuvre non qualifiée...

Les éclaireurs

Les éclaireurs

Des gens venus de tous les coins du monde livrent par bribes leur espoir de trouver un refuge suite aux persécutions qui les ont fait basculer dans l’exil. Progressivement, une autre violence va se superposer à la violence passée : celle qu’on leur fait subir, ici, chez nous…

La casa à la rue

La casa à la rue

À la manière d’un carnet de notes et d’images tenu entre 2000 et 2006 ce film témoigne des dérives à travers Strasbourg de groupes de demandeurs d’asile.

La parenthèse

La parenthèse

La découverte d’un univers souvent médiatisé mais en réalité méconnu : les communautés Emmaüs et leurs compagnons. Que savons-nous de l’homme qui se cache derrière le statut de compagnon ?

Les enracinés

Les enracinés

Yvette, Arlette, Léon, Catherine et Jean ont entre 70 et 80 ans. Ils vivent depuis des décennies dans la même maison, sur cette terre qui les a vus naître. Ils sont d’origine paysanne, ont connu une vie faite du dur labeur de la terre et de l’élevage.

Le bal des veuves

Le bal des veuves

Chaque année à Munster, en Alsace, a lieu un bal curieusement nommé « Le Bal des Veuves ». Déguisées et masquées, ce sont les femmes qui invitent à la danse.

Le temps des cerises

Le temps des cerises

"Quand nous chanterons le temps des cerises…" Nous fredonnons tous cette chanson. Mais qui en connaît l'histoire ? Son auteur, Jean-Baptiste Clément l'a échangée, peu avant la Commune, contre un manteau un jour de grand froid. Une chanson porteuse d'espoir...

La main tendue

La main tendue

Et si je venais à vivre à la rue ? Qui en dehors de l'Etat me tendrait la main ? Pour connaître ceux qui sont toujours là, qui affrontent tout l'hiver et parfois plus la misère, je suis allée voir quatre bénévoles, en Lorraine, entre bonne conscience et culpabilité. Au-delà des discours et de l’indignation, quatre d’entre eux, font face à la misère.

La belle vie

La belle vie

Eva, Jacques, Marguerite, Freddy ou encore Petra sont à la poursuite d’un rêve, une recherche d’idéal, qui les conduit à vivre au camping des peupliers à Seltz, petite ville au nord de l’Alsace.

L'école d'en face

L'école d'en face

20 enfants de CM2 de l’école Jacques Tati située dans le quartier populaire du Canal vont chaque matin monter dans le bus qui va les conduire de l’autre côté de l’autoroute A6, dans l’école Paul Bert du centre de la ville ; un quartier chic, pavillonnaire, calme et verdoyant, là ou ils n’ont jamais l’occasion de se rendre …

Les travailleu(r)ses du sexe

Les travailleu(r)ses du sexe

En France, depuis la loi Sarkozy de 2003, des femmes et des hommes revendiquent le droit de pouvoir louer librement leur corps alors même que l’économie de marché utilise une pseudo libération sexuelle pour justifier la légalisation de la marchandisation de l’intime.

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

LIP : Puisqu'on vous dit que c'est possible

Cinq ans après mai, les ouvriers de Lip se lancent dans une folle entreprise d’autogestion qui a un retentissement immédiat. Mais la guerre entre les syndicats risque de paralyser le travail de Roger Louis, dont la coopérative Scopecolor a amassé une documentation considérable.

L'ordre règne à Simcaville

L'ordre règne à Simcaville

Tourné en mai 1968, ce film rassemble des documents réunis par un groupe de cinéastes et d'ouvriers pour illustrer les conditions de vie et de travail dans une grande usine française de construction automobile.

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs

Un dîner, bruyant, drôle. Autour de la table, une bien curieuse famille, celle de Louise : son père, ses mères, la femme de son père, ses frères et sœurs. Françoise et Gérard s’aiment depuis 44 ans. Ils ont trois enfants. Sybille et Sylviane s’aiment depuis 23 ans. Elles voulaient un enfant. Elles ont demandé à leur amie Françoise de leur prêter Gérard, son mari. Celle-ci a accepté...

L'affaire Huriez

L'affaire Huriez

L'histoire d'Yvonne HURIEZ, mère de sept enfants, mise en prison pour une traite de télévision impayée, et dont le fils, Thierry, s'est suicidé.
La réalité de l'appareil judiciaire dans le système libéral: la justice de classe.
Slogan de l'époque: « Qui vole un oeuf va en prison, qui vole un boeuf va au Palais Bourbon ».

Le temps des maternelles

Le temps des maternelles

"Le temps ? Je sais pas, moi, c'est quoi le temps ?"
"Le temps, c'est quand on attend" ; "Le temps, c'est quand il pleut"...
Ces paroles sont celles d'enfants entre 5 et 6 ans, celles de Nour, Yoni, Corentin ou encore Maud, à l'école maternelle de la Meinau à Stasbourg.
À travers eux, nous vivrons ce rapport particulier au temps, celui de la petite enfance, si différent de celui des adultes.

Les trois-quarts de la vie

Les trois-quarts de la vie

Les jeunes français immigrés à Sochaux démontent le mécanisme de l'exploitation dans leur vie quotidienne telle qu'elle a été pensée par Peugeot. Ils jouent et racontent le recrutement, l'embauche, les horaires, le logement et la lutte qui a été menée...

Le lait sur le feu

Le lait sur le feu

Alain Crézé a vu son troupeau entier partir à l’abattage à cause d’un unique cas de vache folle. Il veut quitter le métier de paysan.
C’est moins un coup de tête qu’un ras-le-bol : « avant on nourrissait les gens, aujourd’hui on enrichit l’agroalimentaire ».
Il a 45 ans. Se reconvertir mais pour faire quoi ?

Le temps de l'école

Le temps de l'école

Dans le centre historique de Dijon, de jeunes enfants vont à l’école primaire Turgot, dans la classe de CE2 de Madame Albrecht...
Ce film part à la découverte de leur monde temporel et parle de leur rapport au présent, mais aussi au passé et au futur.

La mémoire au couteau

La mémoire au couteau

Pour faire de la qualité dans l'alimentaire, il faut du temps ; les industries n'en disposent pas. Ce qui compte aujourd'hui dans les « Métiers de la bouche » c'est le visuel, ce n'est plus le gustatif. C'est le point de vue que défendent les artisans de l'ancien marché des Halles de Paris.