Face au sida (59 mn)

Dans un box, une infirmière fait une prise de sang à un jeune homme. Penchée, attentive, elle l’écoute et l’interroge discrètement. À partir de cette scène d’une banalité peut-être surprenante, le film remonte le temps du sida, à Bordeaux, une ville ordinaire du monde occidental, avec des médecins, des soignants, des malades. Leurs souvenirs des années 80 se mêlent à la perception de l’épidémie aujourd’hui. L’évocation de l’impuissance du corps médical, de la pression sociale, alterne avec des scènes qui racontent le quotidien de la prise en charge telle qu’elle se pratique depuis l’arrivée des trithérapies en 1996...
Vies brisées, vies sauvées : sous la menace du sida, la relation thérapeutique se remet en question, aujourd’hui comme hier.

Le DVD : 20,00 € Jaq_face_au_sida_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Sortir de la Sclérose en plaques
Chaque médecin, neurologue, psychologue pourrait aujourd’hui avoir des clés en main pour que chaque personne qui apprend qu’elle a une sclérose en plaques puisse avoir toutes les chances d’en sortir.

Sortir de la Sclérose en plaques

Chaque médecin, neurologue, psychologue pourrait aujourd’hui avoir des clés en main pour que chaque personne qui apprend qu’elle a une sclérose en plaques puisse avoir toutes les chances d’en sortir.
Ce coffret DVD rassemble 11 heures de conférences extraites du premier colloque sur la sclérose en plaques.

Un cas suspect
Juin 2015, dix huit mois après l'apparition de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest.

Un cas suspect

Juin 2015, dix huit mois après l'apparition de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. À Dakar, il n'y a pas de malade mais une flambée épidémique peut survenir à tout moment. Au dispensaire Saint Martin, dans le quartier populaire de Rebeuss, c'est l'effervescence.

Portes closes
En désirant soigner, accompagner une personne atteinte d’une maladie de type Alzheimer, parfois on la contraint, on l’enferme…

Portes closes

En désirant soigner une personne atteinte d’une maladie de type Alzheimer, parfois on la contraint, on l’enferme… Mais de quel droit finalement ? Veut-on assurer sa sécurité ou rassurer son entourage ? Au CHU de Reims, le Docteur Munsch réfléchit à ces questions d’éthique, comme à la Maison Carpe Diem au Québec.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales