Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Stéphane Mercurio

Stéphane Mercurio

Le premier film de Stéphane Mercurio, "Scènes de ménage avec Clémentine" (Ateliers Varan), sur les rapports entre une femme de ménage et ses employeurs, sera diffusé par la télévision et sélectionné dans les festivals. En 1993, elle tourne une lutte pour le logement et s’investit dans le magazine La Rue. En 1996, elle réalise "Cherche avenir avec toit" (59mn, Canal Plus) qui marque le début de sa collaboration avec Iskra. Depuis, elle a écrit et réalisé plusieurs documentaires pour la télévision : "Le bout du bout du monde" et "Louise, son père, ses mères, son frère et ses sœurs", ou encore "Hôpital au bord de la crise de nerfs". Pour le cinéma, elle a filmé "A côté" (92mn-2008) des prisons, les femmes qui attendent leur parloir. Le film a reçu de nombreux prix. "Mourir ? Plutôt crever !" (96 mn) sur le dessinateur Siné, est sorti en salles en octobre 2010.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Stéphane Mercurio

4 Films
A l'ombre de la République

A l'ombre de la République

Pour la première fois, après trois ans d’existence, le CGLPL (Contrôle Général des Lieux de Privation de Liberté) accepte qu’une équipe de tournage le suive dans son travail essentiel de contrôle des droits fondamentaux dans les prisons, hôpitaux psychiatriques, commissariats…

À côté

À côté

En faisant le choix de rester résolument « à côté » de la prison - du côté des familles - le film propose paradoxalement une approche éminemment frontale de ce qu’est la réalité carcérale. La prison en creux. La vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie.

Avec mon p'tit bouquet

Avec mon p'tit bouquet

Elle court, légère. Puis la réalité froide et violente de la prison la saisit. Elle devra laisser chaussures, appareil photo, dragées à l’entrée. Interdits. Mais elle épousera coûte que coûte l’homme qu’elle aime. Elle quitte la prison à la fois victorieuse et vaincue.

Après l’ombre

Après l’ombre

Une longue peine, comment ça se raconte ? C’est étrange ce mot qui signifie punition et chagrin en même temps. Ainsi s’exprime Didier Ruiz lorsqu’il entreprend la mise en scène de son dernier spectacle monté avec d’anciens détenus de longue peine.