Logo-play

Jean Devaivre

Jean Devaivre

Jean Devaivre ou Jean-Devaivre (nom originel: Jean Justin de Vaivre ; en Résistance Brennus, puis Janus, durant la lutte contre l'occupation nazie) est un cinéaste et résistant français, né le 18 décembre 1912 à Boulogne-Billancourt, mort le 27 avril 2004 (à 91 ans) à Villejuif.
Réalisateur de quinze longs métrages et de 40 courts métrages, il est aussi auteur de 35 scénarios originaux et de plus de 120 adaptations et doublages. Il a reçu la « Voile d'or » - Grand prix du Festival international du film de Locarno en 1949 pour La Ferme des sept péchés, film sur l'assassinat du pamphlétaire Paul-Louis Courier.

en savoir plus...

Logo-play

Films de Jean Devaivre

5 Films
La Dame d'onze heures

La Dame d'onze heures

Stanislas Octave Seminario, dit SOS, incarné par Paul Meurisse, rentre d'Afrique, pour retrouver la famille Pescara : Gérard Pescara, homme d'affaires à la tête d'une entreprise pharmaceutique, son fils Charles, et sa fille Muriel.

La Ferme des Sept Péchés

La Ferme des Sept Péchés

Le 10 avril 1825, le pamphlétaire républicain Paul-Louis Courier est retrouvé assassiné dans la forêt de Larçay, près de la ferme de La Chavonnière où il s'était retiré pour écrire. Abattu d'un coup de fusil. La thèse du suicide est immédiatement écartée.

L'Inspecteur aime la bagarre

L'Inspecteur aime la bagarre

Dernier chef-d'œuvre de Jean Devaivre, L’Inspecteur aime la bagarre s’inscrit dans la lignée des grands films policiers français de l’après-guerre tout en s’inspirant des films noirs américains. Entre complots et courses-poursuites, l’action est au rendez-vous !

Alerte au Sud

Alerte au Sud

Jean Devaivre nous livre un film d'aventures mêlant avec brio action et espionnage. Dès sa sortie, Alerte au Sud remporta un vif succès, au point de rester pendant quatre ans en tête du box-office hexagonal.

Vendetta en Camargue

Vendetta en Camargue

Jean Devaivre nous plonge ici en 1950 dans un film d'aventure aux influences western et aux tonalités féministes. Un récit au cœur de la Camargue qui n'a rien à envier aux chevauchées des films de John Ford.