Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Société : Société française commençant par la lettre “J”

6 Films
J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie

J’ai rêvé d’Arménie oscille entre le souvenir et le devenir des Français d'origine arménienne qui tentent de trouver un équilibre entre leur histoire douloureuse et le besoin impérieux de se projeter vers le futur.

Joue-la comme la vie

Joue-la comme la vie

Dans la cité des Bosquets à Montfermeil, en région parisienne, la place de la femme n'est guère enviable. C'est pourtant là, qu'en classe de cinquième, une bande de copines décident de monter une équipe de foot, malgré la pression sociale, les parents, les moqueries des garçons...

Jour de scène

Jour de scène

Depuis sa création, la place Stanislas est une agora au cœur de Nancy.
Des petits souvenirs aux grands moments, des balayeurs de la place au Pape Jean-Paul II, en passant par le Tour de France, la libération ou Saint-Nicolas, cette scène de toutes les exhibitions a été, et reste toujours, un formidable décor pour les caméras et les appareils photographiques...

Jours d'exil

Jours d'exil

Après un parcours sinueux commencé dans les montagnes ukrainiennes, les métropoles africaines ou les campagnes Sri Lankaises, David, Rémy, Lilianne, Balan et Uma se sont arrêtés sur les bords du Rhin. Ils sont réfugiés.

Je veux qu'on m'aide

Je veux qu'on m'aide

« Je veux qu'on m'aide » est un appel au secours, un cri de désespoir qui retentit dans un huis-clos où situation après situation, l'émotion nous habite et nous maintient dans une relation d'empathie forte avec les personnes qui poussent la porte du bureau de Colette Lefèbvre.
Le film compose une mosaïque de dix rencontres intimes, il invite à l'écoute et interpelle sur des parcours de vie parfois si chaotiques. Le travailleur social exerce ses fonctions dans un commissariat de police de l'ouest parisien.

Justine

Justine

Justine est une paysanne de 82 ans. Elle n’a toujours connu que la « culture » : le travail des champs et l’élevage des vaches.
Justine était ma voisine lorsque j’avais entre 6 et 13 ans. En retournant la voir aujourd’hui, j’explore la nature de notre relation au regard du demi-siècle qui nous sépare.