Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Arts, Cinéma et Spectacles : Spectacle vivant commençant par la lettre “L”

Films 1 à 20 sur 25
L'un vers l'autre

L'un vers l'autre

Filmer le metteur en scène Didier Ruiz au travail avec sept personnes trans, c’est mettre les pieds dans une aventure collective dont nul ne ressort indemne. On assiste ainsi, au fur et à mesure des répétitions, à une éclosion.

Le Songe d'une nuit d'été

Le Songe d'une nuit d'été

À Athènes, Thésée s’apprête à célébrer ses noces avec Hippolyte, la reine des Amazones. Dans la forêt avoi- sinante, Obéron, roi des fées, se dispute avec son épouse Titania, au sujet de leurs nombreuses conquêtes passées et présentes.

Le gros, la vache et le mainate

Le gros, la vache et le mainate

Comédie musicale complètement givrée menée par une brochette d’hurluberlus : un homme qui tombe en cloque, deux tatas irascibles, un bébé qui dégoûte tout le monde et un oiseau de malheur.

Lady First

Lady First

Dans un pays imaginaire situé dans l’ancienne Mésopotamie, alors qu’une résistance s’organise dans les rues, on attend le discours du président qui reste introuvable : on se contente donc de la First Lady. Mais la situation se dégrade et elle ne songe plus qu’à partir en sauvant ses richesses...

Loungta, les chevaux de vent

Loungta, les chevaux de vent

Aborder au Tibet, même par la seule voie de l’imagination ou de la pensée, c’est d’emblée se porter au plus haut. En exploitant un tel univers, en le restituant par intuitions soudaines et tableaux transfigurés, Bartabas accomplit un nouveau prodige.

Le Centaure et l’animal

Le Centaure et l’animal

Bartabas, cavalier solaire, aime reprendre les mots d'Arthur Rimbaud pour qualifier ses aventures hors-piste et aller ainsi "trafiquer dans l'inconnu". On ne saurait mieux dire pour présenter Le Centaure et l'animal, pas de deux entre Bartabas et le danseur japonais Ko Murobushi.

Les dessous de Ladesou

Les dessous de Ladesou

On la reconnaît à l’oreille. Chantal Ladesou, c’est d’abord une gouaille, un phrasé reconnaissable entre mille. Le franc parlé est servi par un accent mi-titi mi-chti, une carrure surmontée d’une tignasse blonde au brushing impec’.

Le Dernier Caravansérail

Le Dernier Caravansérail

Créée en 2003 par le Théâtre du Soleil, Le Dernier Caravansérail est une pièce sur l’exil composée d’une série d’histoires, de miettes de destins, de parcelles de vies d’hommes et de femmes, ceux que l’on nomme réfugiés, clandestins, migrants, et qui, entre eux, s’appellent plus noblement les voyageurs.

Lorient-Esprit

Lorient-Esprit

Douze Lorientais se racontent dans leur ville. Six auteurs de théâtre s’en inspirent pour écrire. Entre documentaire et théâtre, de la scène à la vie, se diffuse le parfum de l’esprit de Lorient.

Les Nuits Kotèba

Les Nuits Kotèba

Le Kotèba est une forme de satire sociale jouée sur le mode burlesque dans les villages de l’aire mandingue au Mali. Une fois par an, les vices de la cité sont mis en spectacle et moqués sur la place publique.

L’Opera dei pupi de Palerme

L’Opera dei pupi de Palerme

Les « Pupi » sont des marionnettes à tringles qui connaissent un succès considérable en Sicile à partir du XIXème siècle. Les spectacles s'inspirent des chansons de geste médiévales.

Le regard de Laurent Terzieff

Le regard de Laurent Terzieff

Ce DVD propose deux documentaires inédits sur l'artiste d’exception qu'était Laurent Terzieff. Laurent Terzieff et compagnie d’Olivier Brunhes (1996, 26 minutes) et Terzieff par lui-même de Julien Téphany (2011, 38 minutes).

Les sentiers de l’infortune

Les sentiers de l’infortune

La troupe de cirque « Fei Fei » sil­lonne les routes de la province chi­noise du Shanxi pour ten­ter de vivre de cette activ­ité tra­di­tion­nelle de diver­tisse­ment pop­u­laire. Mais les évo­lu­tions économiques et sociales du pays font que le pub­lic n’est pas tou­jours nom­breux...

Le Brame des Biches

Le Brame des Biches

Entre bourgeois infidèles et ouvrières en mal de liberté, ce spectacle fantaisiste écrit par Marion Aubert et mis en scène par Pierre Guillois nous embarque dans une comédie turbulente interprétée par près de 40 acteurs.

La Carnavalite !

La Carnavalite !

La Carnavalite ! nous entraîne dans les univers chatoyants, sonores et festifs de cinq carnavals et nous plonge dans l’allégresse et la douce folie qui s’emparent alors de ces villes.
Au-delà du tourbillon d’images, ce film nous offre l’occasion de pénétrer les codes, les règles, les rites et les symboles qui régissent ces célébrations immémoriales.

Le Carnaval de Nice, ses clones et ses mutants

Le Carnaval de Nice, ses clones et ses mutants

Pour nous plonger dans l’histoire multiséculaire du Carnaval de Nice, Jean-Paul Fargier s’inspire de l’édition 2004 et son Roi de la clonerie.
De batailles de fleurs en lancers de confettis, le film nous montre les rites réapparaître à l’identique chaque année, et clone donc à son tour cet éternel retour du même, parcouru cependant d’un bon nombre
d’ «erreurs » et d’incongruités.
Le carnaval de Nice, ses clones et ses mutants retrace ainsi les annales de ce père de tous les carnavals.

Le printemps des marionnettes

Le printemps des marionnettes

Je ne sais pas vous, mais moi je n'avais jamais mis les pieds dans un festival de marionnette. Pourquoi ? Je ne sais pas. Peut-être parce que naïvement je pensais que les spectacles de marionnettes étaient destinés uniquement aux enfants et que j'avais peur de m'y ennuyer.

L'envers des ombres

L'envers des ombres

Ce film fait la chronique de la Compagnie du Théâtre d'Ombre Amoros et Augustin. Depuis 1976, année de sa création, la Compagnie Amoros et Augustin reste attachée à l’univers du théâtre d’ombres qui a ouvert son parcours.

Le Misanthrope (de Molière)

Le Misanthrope (de Molière)

Le Misanthrope a toujours fasciné acteurs et metteurs en scène. C’est avec la troupe du TNS que Stéphane Braunschweig a choisi de se confronter, pour la première fois, au répertoire classique français. Il voit en Philinte et Alceste les deux faces d’un même personnage, tiraillé entre la nécessité d’être adulte et la difficulté de le devenir. C’est peut-être d’ailleurs cette immaturité que le Misanthrope partage avec Célimène : le « tout ou rien » d’Alceste trouvant son pendant exact dans l’incapacité de celle-ci à assumer un choix... Ce que nous raconterait alors cette histoire d’amour impossible, c’est la difficulté pour chacun de s’adapter à la réalité.

Lucinda Childs, PostScriptum

Lucinda Childs, PostScriptum

Ce film aborde de manière intimiste le rapport à la création de la chorégraphe Lucinda Chlids.
Ainsi, nous nous intéresserons plus particulièrement à la célèbre compagnie que Lucinda dirigeait à New York à la fin des années 70, comme aux nombreuses créations qui eurent lieu, alors, dans son loft de Broadway.