André Weckmann, une poignée d'orties (52 mn)

André Weckmann est né en 1924 à Steinbourg en Alsace. Incorporé de force dans la Wehrmacht en 1943, blessé en Russie, puis déserteur, il se cache en Alsace à la fin de la guerre, et devient responsable F.F.I.
Il est l’auteur d’une œuvre multiple, poétique, romanesque, pamphlétaire… écrite en trois langues : alsacien, français et allemand. Le questionnement de la langue est au cœur de toute son œuvre. Avec lui la poésie dialectale s’éloigne du romantisme ou du sentimentalisme. André Weckmann aime à dire qu’il est là où on ne l’attend pas, un poète engagé - ou enragé - qui ne veut pas se laisser enfermer. Un poète de l’amour, l’amour qui d’ailleurs, dit-il, est aussi un engagement. Ce film est un portrait pour approcher et faire aimer son œuvre.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Jaq_weckmann_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les meilleurs poètes ne gagnent jamais
Portrait d’une bande de Normands qui, chaque semaine, se retrouvent pour partager leur passion du slam.

Les meilleurs poètes ne gagnent jamais

Portrait d’une bande de Normands qui, chaque semaine, se retrouvent dans de petits troquets pour partager leur passion du slam, à mi-chemin entre poésie, chanson, hiphop, stand-up et parole libre.

Dans l'œil de Rollinat
En découvrant l’œuvre poétique de Maurice Rollinat, j'ai tout de suite eu envie de connaître l'homme qui se cachait derrière.

Dans l'œil de Rollinat

En découvrant l’œuvre poétique de Maurice Rollinat, souvent ténébreuse sinon macabre, j'ai tout de suite eu envie de connaître l'homme qui se cachait derrière. Pour ressentir, si ce n'est comprendre, sa poésie, j’ai choisi de raconter cette histoire suivant le point de vue du poète.

Je me suis mis en marche
À partir du poème de Franck Venaille, La Descente de l'Escaut, le film de Martin Verdet met en scène le poète lui-même.

Je me suis mis en marche

À partir du poème de Franck Venaille, La Descente de l'Escaut, le film de Martin Verdet met en scène le poète lui-même, dans un espace clos, ou voix, bruitages et artifices visuels assurent, entre littérature et cinéma, des points de passage aussi inventifs que réjouissants.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales