Les Sans-Espoir (88 mn)

Szegénylegények - Hongrie 1966 - Version restaurée

Budapest, 1869. Après la défaite de la révolution de 1848, le peuple est accablé par un pouvoir impitoyable. Mais une poignée d’insurgés tente de relancer les soulèvements de 1848 contre l’Empire Austro-Hongrois. Suite à une défaite écrasante, les prisonniers se trouvent enfermés dans un fortin où ils sont soupçonnés de faire partie des « sans-espoir », anciens bandits qui ont lutté contre l’autorité des Habsbourg. Le geôlier use de méthodes psychologiques cruelles pour les forcer à trahir leurs compagnons. Leur seule chance de rester en vie : dénoncer leur chef Sándor
Avec : János Görbe, Zoltán Latinovits, Tibor Molnár, Gábor Agárdi, András Kozák, Béla Barsi, József Madaras, János Koltai, István Avar, Lajos Öze
Sélection Officielle Festival de Cannes 1966.

« C’est comme si la caméra vous prenait dans une toile d’araignée, pour être totalement choqué par la scène finale qui donne le sens du film » Martin Scorsese
Suppléments DVD :
Entretiens avec Martin Scorsese, Noël Simsolo, Tamás Banovich et Miklós Jancsó

VO hongroise - Sous-titres français
Noir & Blanc - Version restaurée 2K

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 19,00 € Lessansespoir_jaq_small Article provisoirement indisponible
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ordet
Ordet est un film essentiel qu’il faut voir et revoir, un miracle cinématographique.

Ordet

Adapté d’une pièce de Kaj Munk que Carl Theodor Dreyer simplifie pour en dégager l’essence dramatique, ce chef d’œuvre de pureté récompensé par un Lion d’Or à Venise en 1955 est sans doute le plus grand film de l’histoire du cinéma sur la foi et la sainteté.

Le Christ aveugle
Un voyage spirituel et initiatique qui délivre une réflexion sur la foi et ses miracles.

Le Christ aveugle

Chili. Michael, jeune mécanicien, est convaincu d’avoir eu une révélation divine. Lorsqu’il apprend l’accident d’un ami d’enfance, il entame un pèlerinage pour aller à son chevet accomplir un miracle.

A mon âge, je me cache encore pour fumer
Alger, 1995. La chaleur moite du hammam, espace de liberté et d’émancipation des femmes…

A mon âge, je me cache encore pour fumer

Alger, 1995. Les terrasses de la Casbah suspendues au-dessus la mer… La chaleur moite du hammam, espace de liberté et d’émancipation des femmes, quand au-dehors le drame gronde… Un premier film coup de poing.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales