Vukovar : la cite des âmes perdues (52 mn)

La cité des loups, Vuko­var, a été la ville la plus bom­bardée en Europe depuis la fin de la sec­onde guerre mon­di­ale. Sa destruc­tion est his­torique. Direc­trice de l’hôpital de Vukokar et héroïne mal­gré elle, Vesna Bosanac a été une témoin priv­ilégiée de l’agonie de la ville. Le jour de la chute de Vuko­var après 3 mois de siège, Vesna, au péril de sa vie, ten­tait de sauver 260 hommes réfugiés dans son étab­lisse­ment. 60 étaient des com­bat­tants croates tan­dis que les 200 autres étaient des civils. Dans la nuit du 19 au 20 novem­bre 1991, quelques heures après avoir été filmés et alors que les com­bats avaient cessé, ces réfugiés ont été froide­ment exé­cutés. 12 ans après les faits, en 2003, les mil­i­taires respon­s­ables de cette tuerie ont été jugés par le TPI. Ils sont désor­mais détenus à la Haye. Mais Slo­bo­dan Milosévic, en juge­ment, demeure le véri­ta­ble instigateur.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Vukovarciteamesperdues2_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Derrière les fronts
Un road movie sur les conséquences invisibles de la colonisation en Palestine.

Derrière les fronts

Une traversée de la Palestine en compagnie de la psychiatre palestinienne, Dr. Samah Jabr, qui met en lumière les résistances et les résiliences face aux blessures invisibles de la guerre et de l’occupation.

Armadillo
Armadillo décrit de manière très directe le cynisme croissant et la dépendance à l’adrénaline de jeunes soldats en guerre.

Armadillo

Mads et Daniel sont partis comme soldats pour leur première mission dans la province d’Helmand, en Afghanistan. Leur section est positionnée à Camp Armadillo, sur la ligne de front d’Helmand, où ils vivent des combats violents contre les Talibans.

Une vie après
Le syndrome de stress post traumatique est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière.

Une vie après

Le syndrome de stress post traumatique, ou le mal de guerre, est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière, même s'il reste encore un mal abstrait, invisible.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales