Rwanda, l’histoire qui mène au génocide (52 mn)

La com­préhen­sion du géno­cide du print­emps 94 au Rwanda passe néces­saire­ment par la rela­tion chronologique de son his­toire depuis l’arrivée des pre­miers colonisa­teurs. C’est au nom de cette his­toire fal­si­fiée par les Occi­den­taux comme par les Rwandais, que des extrémistes ont pu met­tre en marche leurs colonnes infer­nales.
Par­al­lèle­ment aux dis­cours des poli­tiques ou des spé­cial­istes, les par­cours per­son­nels de trois Rwandais tra­versent le récit : Vénuste, Joseph et Eugène. Ils étaient tous les trois opposés à la dic­tature du Prési­dent Hab­ya­ri­mana (1973–1994). Cha­cun en a souf­fert et aucun n’a de crimes à se reprocher.
Aujourd’hui, l’un est ren­tré au Rwanda ; un deux­ième, réfugié en France, s’y pré­pare égale­ment ; quant au dernier, ayant été proche des idées de l’Hutu-Power, mou­ve­ment qui a recruté la majorité des géno­cidaire, il ne veut même pas envis­ager un retour dans son pays…

DVD Pal (4:3) ToutesZones

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Rwandalhistoirequimeneaugenocide_jaq_small Article provisoirement indisponible pendant la crise sanitaire
Délai de livraison indicatif : 6 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Guernica
Ce documentaire part du tableau peint par Picasso en 1937 pour témoigner des atrocités de la guerre civile Espagnole

Guernica

Ce documentaire part du tableau peint par Picasso en 1937 pour témoigner des atrocités de la guerre civile Espagnole et du fascisme puis traite ensuite la guerre sur un mode métaphorique.

Atlal
Entre 1991 et 2002, l’Algérie en proie au terrorisme a connu officiellement la perte de 200 000 vies.

Atlal

Atlal : une discipline poétique qui consiste à se tenir face aux ruines et à faire resurgir sa mémoire, ses souvenirs du visible vers l’invisible. Entre 1991 et 2002, l’Algérie en proie au terrorisme a connu officiellement la perte de 200 000 vies.

Pour Sama
Journal d’une mère syrienne. Prix du meilleur documentaire au Festival de Cannes 2019.

Pour Sama

Waad al-Kateab est une jeune femme syrienne qui vit à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Sous les bombardements, la vie continue. Elle filme au quotidien les pertes, les espoirs et la solidarité du peuple d’Alep.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales