Georges Courtois (52 mn)

Visages d’un réfractaire

Après douze années d'incarcération, un homme bénéficie d'une permission. Il s'appelle Georges Courtois. Il a été condamné à 20 ans de prison pour avoir, le 19 décembre 1985 à Nantes, pris en otage les magistrats et les jurés qui le jugeaient pour plusieurs hold-up. Il avait alors exigé la venue d'une équipe de télévision et dénoncé la mort sociale des détenus. Ces images ont fait le tour du monde.
Dans l'entre-deux de la permission, il tente de retrouver les siens : sa femme, Chantal, qui vit dans l'attente de sa sortie, ses filles et ses petits-enfants qu'il n'a connus qu'au parloir. Ensemble et séparément, ils s'interrogent sur son parcours fléché, les effets de la prison, l'enfermement et la liberté, et se prennent à rêver d'un avenir qui ne serait pas une répétition.

Location 48h (VOD): 3,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Georges_courtois_recto_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Martine Monteil, Femme flic au-dessus de tout soupçon
Au 36, Martine Monteil est connue et reconnue comme « la première femme ».

Martine Monteil, Femme flic au-dessus de tout soupçon

Au 36Martine Monteil est connue et reconnue comme « la première femme ». Première femme à la tête des Stups, de la Mondaine, de la Crime et de la PJ. À la fin des années 70, dans un milieu solidement masculin, elle a ouvert les portes, les unes après les autres.

Passée la peine
Sortir de prison, être libre, enfin ! Un soulagement, mais surtout, une angoisse énorme.

Passée la peine

Sortir de prison, être libre, enfin ! Un soulagement, mais surtout, une angoisse énorme. Pour préparer leur réinsertion, des détenus en fin de peine sont accueillis au sein de familles bénévoles pendant leurs permissions.

Sur le chemin de la liberté
À Besançon, le Service d’Insertion de la Maison d’Arrêt a proposé à 9 détenus, une marche de 45 jours, de près de 1.000 km.

Sur le chemin de la liberté

À Besançon, le Service d’Insertion de la Maison d’Arrêt a proposé à 9 détenus, une marche de 45 jours, de près de 1.000 kms, partant de Besançon jusqu’à St Jean-Pied-de-Port, dans le Pays Basque. Ces détenus sont en fin de peine, en liberté conditionnelle et sont tous volontaires.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales