peaux noires, masques blancs (56 mn)

Images extraites d'un voyage de 20 000 km en Afrique de l'Ouest : visions furtives au plus profond de la brousse, femmes, hommes, enfants, puissance des regards, des gestes quotidiens. Mais aussi un instituteur, une école, ce qu'on y apprend, la langue française. Et la parole des hommes : témoignage, questionnement, entre archaïsme et modernité.
Le mystère est entier. En filigrane, le visage d’une jeune fille, dont brillent les boucles d’oreilles dorées.
- 33st International Film Festival of Uruguay / Montevideo
- "ONE SHOT" International Short Film Festival / Erevan / Arménie
- Festival On n’arrête pas le théâtre / Paris
- Ischia Film Festival / Italie
- Festival du cinéma Libre / Hambourg / Allemagne
- XIV Baikal International Film Festival "People and Environment"/ Russie
- Un festival c’est trop court / Nice
- Le Grand Bivouac / Albertville

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Under the Palaver Tree
How can the history of Guimbereru, a small Beninese village, be passed on before it disappears ?

Under the Palaver Tree

In a small Beninese village named Guimbereru, tradition seems unchangeable. However, life has deeply changed since the Whites arrived. A gap has insidiously opened up between nearly hundred-year-old men and young people caught up in the wheel of globalization.

Sous l’Arbre à Palabres
Comment transmettre l’histoire de Guimbererou, petit village béninois, avant qu’elle ne disparaisse ?

Sous l’Arbre à Palabres

A Guimbererou, petit village béninois, la tradition semble immuable. Pourtant, depuis l’arrivée des Blancs, la vie a profondément changé. Entre les vieillards quasi-centenaires et les jeunes pris dans le tourbillon de la mondialisation, un fossé s’est insidieusement creusé. 

Farafin ko : une cour entre deux mondes
Immersion dans une Afrique quotidienne et une société désorientée.

Farafin ko : une cour entre deux mondes

Farafin ko du dioula farafin = peau noire (africain), ko = les choses, les manières de faire. Un an à regarder et à écouter une cour familiale au Burkina-Faso c'est scruter la société Africaine à la loupe. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales