Festins imaginaires (70 mn)

Festins imaginaires part à la quête de documents inouïs, des carnets de recettes de cuisine rédigés au cœur du monde concentrationnaire.
Du camp de Ravensbrück en Allemagne au Goulag de Potma en Russie en passant par le camp de Kawasaki au Japon, ces recettes ont été écrites par des déportés de toutes origines au péril de leurs vies.
À travers l’écriture, ces prisonniers ont permis à leurs différentes cultures de dialoguer et de continuer d’exister.
Compléments (40 min) :
Pascal Ory (Professeur d’histoire contemporaine)
Olivier Assouly (Philosophe) - Auteur de L’Organisation criminelle de la faim
Jean-Pierre Poulain (Anthropologue de l’alimentation)
Luba Jurgenson (Ecrivain, professeur d’études slaves) - Auteur de L’Expérience concentrationnaire est-elle indicible ?
Olivier Roellinger (Chef cuisinier étoilé)
Jérôme Thélot (Philologue) - Auteur de Au commencement était la faim

Le DVD : 14,95 € Festinsimaginaires_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Paris 1900
Chronique filmée de la Belle Epoque avec les plus grandes vedettes du music-hall, des arts et de la politique.

Paris 1900

Document authentique et sensationnel, ce film réalisé en 1946 passe en revue la vie mondaine, politique, sociale et artistique du Paris de la belle époque. Ce coffret présente également l’intégralité de la filmographie de Nicole Vedrès.

Amédée Maingard, une histoire mauricienne
Amédée Maingard a contribué à faire de la République de Maurice le pays le plus prospère d’Afrique.

Amédée Maingard, une histoire mauricienne

Amédée Maingard, un Mauricien descendant de corsaires bretons, fut l’inventeur du tourisme moderne dans un Etat insulaire chahuté par les turbulences de l'Indépendance, il releva le défi inouï de lancer Air Mauritius, le fer de lance de l'économie mauricienne.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales