Neuf Mois (88 mn)

Kilenc Hanap - Hongrie - 1976 - Version Restaurée

Julie est employée dans une briqueterie. Afin de pouvoir élever seule son enfant, elle a interrompu ses études mais continue de préparer le soir un examen. Elle entretient une liaison avec son contremaître, János. Lorsqu’elle tombe enceinte, János accepte de l’épouser, mais lui impose son comportement autoritaire. Peu importe le prix qu’elle paiera, elle le quitte et préfère accoucher seule.
Avec : Lili Monori, Jan Nowicki, Djoko Rosic, Kati Berek, Mária Dudas
Prix FIPRESCI au Festival de Cannes, 1977
Prix OCIC, Forum du nouveau cinema, Festival de Berlin, 1977
Prix du Jury et Prix d'Interprétation féminine au Festival de Film de Téhéran, 1977
Depuis ses premiers films, Márta Mészáros ne cesse de traiter de la condition des femmes, de leurs problèmes professionnels, affectifs, sentimentaux et moraux. Elle fait un cinéma féministe, social et engagé. Neuf Mois offre une approche réaliste de la situation des femmes « derrière le rideau de fer ».
Bonus DVD :
Emission France 3 avec Márta Mészáros (1984)
Le dernier discours de János Kádár (50’, 2006) documentaire d’andres Solyóm

VO : Hongroise - Sous-titre : Français - DVD Pal - Version Restaurée

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 19,00 € Neufmois_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mangrove
Peut-on faire la paix avec les fantômes du passé ?

Mangrove

Une plage isolée sur la côte sud du Pacifique. Au bout de la plage, la mangrove. Une jeune femme européenne revient avec son fils après plusieurs années d’absence. Mais peut-on faire la paix avec les fantômes du passé ?

Le Navire Night
Chaque nuit, à Paris, des centaines d’hommes et de femmes utilisent l’anonymat de lignes téléphoniques non attribuées…

Le Navire Night

Chaque nuit, à Paris, des centaines d’hommes et de femmes utilisent l’anonymat de lignes téléphoniques non attribuées qui datent de l’occupation allemande, pour se parler, s’aimer.

Ordet
Ordet est un film essentiel qu’il faut voir et revoir, un miracle cinématographique.

Ordet

Adapté d’une pièce de Kaj Munk que Carl Theodor Dreyer simplifie pour en dégager l’essence dramatique, ce chef d’œuvre de pureté récompensé par un Lion d’Or à Venise en 1955 est sans doute le plus grand film de l’histoire du cinéma sur la foi et la sainteté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales