Grand place (70 mn)

France, Sénégal - Collection Lumière d’Afrique

À Saint-Louis du Sénégal, une rue singulière du Nord de l’île, la rue Lieutenant Pape Mar Diop, s’ouvre sur le fleuve. Quelques mètres de sable et de bitume : c’est ma rue. Chaque matin, le vieux S.Thiam, artisan-ferronnier en retraite, arrive à pieds du quartier de Sor sur le continent après une traversée du pont Faidherbe. Devant son atelier de soudeur, conservé par nostalgie, il installe des chaises en un rituel précis, pour lui et ses compagnons d’âge.
Curieux de l’univers environnant, les vieux amis portent un regard sur le monde en nous livrant sur Saint-Louis, une histoire, d’hier et demain. Leurs causeries, teintées d’humour, nous offrent une terre, une mémoire, un métissage.
Passeurs d’histoires, les anciens manient l’art de conter et de raconter. En maintenant ce lieu, de salutations et de rencontres, la rue fédère autour du vieux S. Thiam le rendez-vous quotidien du « Grand Place ». 

Version originale Sous-titres français
DVD Pal Multizones

Le DVD : 12,95 € Grandplace_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Poisson d’or, poisson africain
La pêche et ses enjeux en Casamance, au sud du Sénégal

Poisson d’or, poisson africain

La région de Casamance, au sud du Sénégal est une des dernières zones refuges en Afrique de l’Ouest pour un nombre croissant de pêcheurs artisans, de transformateurs et de travailleurs migrants.

La Voix des statuettes
Lors d’une visite dans un musée du Congo, je suis tombée nez à nez avec trois statuettes.

La Voix des statuettes

Lors d’une visite dans un musée du Congo, je suis tombée nez à nez avec trois statuettes. Elles semblaient m’observer, tout comme je les observais, intriguée par leur expressivité. Représentatives de trois régions du pays, je pars sur la route pour tenter de les comprendre.

Comment je suis devenu Diola
Ce film est une quête identitaire, un voyage initiatique de Dakar à Ziguinchor.

Comment je suis devenu Diola

Je suis né et j’ai grandi en ville à Dakar loin du village de mes parents Diola depuis des générations. Ni leur langue ni leur culture diola ne m’ont été transmises. À ma majorité, mu par le profond désir de combler ce vide, je décide d’aller au village de mes parents.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales