L’Homme des confins (109 mn)

3 Films de 1920 à 1925 qui illustrent l’univers culturel de Ladislas Starewitch et ses références cinématographiques.
Avec les ciné-marionnettes de Sessue Hayakawa, Charlie Charplin, Mary Pickford, Tom Mix, Ben Turpin
Dans les Griffes de l’Araignée (1920)
Couleurs au pochoir, 24mn45
Les Yeux du Dragon (1925)
Couleurs par virage et teintage, 25mn30
Amour noir et blanc (1923)
Couleurs par virage et teintage, 21mn52
Sous-titres anglais par Leona Beatrice Martin-Starewitch.
Remerciements à Marie-Laure Chable, Cécile Farkas et Brent Keever.
Musique originale composee et dirigee par Jacques Cambra.
Avec la voix de Leona Beatrice Martin-Starewitch.
Edition musicale Cristal Publishing.
Ces films ont fait l’objet d’une restauration numérique.
Extras :
Les Yeux du dragon (1932)
Couleur, sonore, 19mn32
Amour noir et blanc  (1932)
Couleur, sonore, 13mn59
Comment naît et s’anime une Ciné-marionnette (1932)
Noir et blanc, sonore, 3mn14 - Ladislas Starewitch au travail avec sa fille aînée Irène : autoportrait.

Version originale française - Sous-titres anglais
DVD Pal Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Hommedesconfins_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

La Belle de nuit
Un amant trompé se venge du séducteur en le faisant devenir amoureux d’une prostituée.

La Belle de nuit

Le dramaturge Claude Davène vit avec l’actrice vedette de sa dernière pièce, dont il est amoureux. Découvrant qu'elle le trompe avec son fidèle ami Jean Fournier, il cherche à se venger en poussant ce dernier dans les bras d'une prostituée…

Le Disque 413
Dans les années 1930, un agent secret britannique tombe amoureux d'une chanteuse dont le mari, à l'insu de tous, travaille pour l'ennemi.

Le Disque 413

À Londres, Richard Maury, membre des services secrets britanniques, tombe amoureux de la célèbre cantatrice Marguerite Salvini. Mais le mari de cette dernière que l’on pensait mort refait surface sous la nouvelle identité de l’imprésario Alfredo Goldi.

La Prison en folie
Un jeune oisif désargenté devient directeur de prison...

La Prison en folie

Un jeune oisif désargenté devient directeur de prison grâce a l’appui d’un ami de sa grand-mère. Avant sa nomination, il a écrit une lettre au tribunal pour s’accuser d’un vol de bijoux, espérant ainsi être transféré dans un pays ou habite une aventurière dont il est amoureux.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales