Pologne, aller-retour (70 mn)

Au départ, il s’agit de filmer pour rendre compte d’une première : un voyage inédit réunissant Juifs et Tsiganes de France sur les terres de la déportation. Un périple de 5 jours, d’Auschwitz-Birkenau à Treblinka.
Mais très vite, les liens se tissent entre les voyageurs et le film prend une nouvelle tournure. L’histoire terrible de l’extermination de millions d’hommes et de femmes se raconte, mais au fur et à mesure, c’est aussi la vie et l’espoir que l’on entend résonner. Les cultures se découvrent mutuellement, des rires, des chants, des interrogations apparaissent. La mort est un sujet tabou dans la communauté tsigane. Comment dès lors transmettre les témoignages ?
Les jeunes générations s’emparent également de la question de l’identité. Qu’est-ce qu’un peuple ? Le peuple juif ou le peuple tsigane ? Qu’est-ce qu’une communauté, quelle responsabilité face à l’histoire ?
À leurs côtés, un homme, Benjamin Orenstein, rescapé d’Auschwitz. Né en Pologne en 1926, il avait juré de ne jamais revenir dans ce pays. Mais depuis quelques années, la montée des populismes en Europe et du négationnisme l’ont fait revenir sur sa promesse. Il accompagne les voyages des jeunes étudiants par la force de ses témoignages et précision de ses souvenirs.

Versions française et anglaise
DVD Pal Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 15,00 € Pologneallerretour_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Jo Ta Ke
Jo Ta Ke parle de la résistance du peuple basque en lutte pour sa survie

Jo Ta Ke

Combattants basques, élus, avocats, les représentants de l’expression indépendantiste basque témoignent et dénoncent : déportations, extraditions policières, tortures, terrorisme d’état, dispersion des prisonniers, politique du repentir…

Cent regrets M. d'Herelle
L'histoire de Serge Fortuna qui pour guérir de son staphylocoque dorée est parti en Géorgie afin de suivre un traitement de phagothérapie.

Cent regrets M. d'Herelle

Serge Fortuna ne s'est pas posé de questions. Au pied du mur, il a décidé de braver les interdits et de partir en Géorgie. Là bas, il se fera soigner par phagothérapie, d'un staphylocoque doré, contracté il y a 39 ans, suite à un accident de moto…  Le résultat est sans appel : Il ne sera pas amputé ! 

Les Enfants de la nuit
Pour la première fois, un documentaire s’intéresse aux enfants des survivants des camps de déportation.

Les Enfants de la nuit

Pour la première fois, un documentaire s’intéresse aux enfants des survivants des camps de déportation et se penchent sur leurs parcours souvent douloureux. Ces "enfants de la nuit" forment la génération témoin entre les déportés et nous.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales