Ciao Cirella (55 mn)

La famille de Christophe regroupe les Polito, les Mario et les Piazza.
Dans les années 1960, ils ont quitté Cirella, leur village natal calabrais, pour émigrer aux quatre coins du monde. Aujourd’hui, ils entretiennent toujours des liens entre eux en s’envoyant, de temps à autre, de curieux vases en forme de poire : des bonbonnières.
C’est en découvrant l’une d’elles chez sa grand-mère que Christophe décide de partir au Canada et en Australie, à la rencontre de ceux qui les envoient…
Mexico International Film Festival 2011 : Golden Palm Award
Canada International Film Festival 2011 : Award of Excellence in Filmmaking
Los Angeles Reel Film Festival 2011 : Honorable Mention
Las Vegas Film Festival 2011: Silver Ace Award

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ne croyez surtout pas que je hurle
Une expérience cinématographique fascinante.

Ne croyez surtout pas que je hurle

Ne croyez surtout pas que je hurle est un poignant journal intime constitué d’extraits de plus de 400 films et de la parole en voix off du réalisateur. Une expérience cinématographique fascinante.

Nems et châtiments
Portrait d'un self made-man confronté au monde des affaires.

Nems et châtiments

Fils de marin et de paysans, autodidacte, pratiquement « à l’insu de son plein gré », Jean-Pierre Le Roux à inventé un marché colossal, si évident que les groupes agroalimentaires internationaux ne l’ont pas vu venir : les nems à l’échelle de la grande distribution.

Anatomie d'un corps urbain
Le street artiste évolue dans un monde où les règles s'inventent au fur et à mesure.

Anatomie d'un corps urbain

Anonyme en quête de renommée, apôtre de la liberté recréant parfois les cadres qu'il prétend éradiquer, le street artiste évolue dans un monde où les règles s'inventent au fur et à mesure.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales