Logo-play

Catalogue Société : Travail et social

Films 201 à 210 sur 210
On a grèvé

On a grèvé

Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe.
Pour la première fois, elles n’acceptent plus la manière dont elles sont traitées. Et elles tiendront jusqu’au bout, avec force musique et danse.

C'est ça, coca !

C'est ça, coca !

Plongée au cœur de l'occupation d'une usine, celle de l'embouteillage guatémaltèque, succursale de Coca-Cola, à Guatémala, capitale du pays. Cette occupation commença le 17 Février 1984, et dura plus de neuf mois.
Dans le but de briser le syndicat, l'usine avait déclaré faillite. La fermeté des ouvriers guatémaltèques et l...

La Reprise du travail aux usines Wonder

La Reprise du travail aux usines Wonder

Ce film montre les ouvriers de chez Wonder qui, le matin du 9 juin 1968, viennent de voter la reprise du travail, après trois semaines de grève. Une jeune femme refuse de rentrer. Elle crie : "Je ne rentrerai pas, non je ne rentrerai pas", "Je ne veux plus refoutre les pieds dans cette taule dégueulasse".

Le Droit à la Parole

Le Droit à la Parole

Dix ans après mai 68, ce film évoque le rapprochement avec les ouvriers prône par le mouvement étudiant et vigoureusement combattu par la CGT.
Tournées a Nanterre, Flins, la Sorbonne, les images de grévistes prenant la parole dans les usines et les universités restituent cette quête d'expression et d'échange exprimée en Mai 68.

Jours de grève à Paris-Nord

Jours de grève à Paris-Nord

En décembre 1995, la France entière est en grève et en manifestation "Tous ensemble !" pour s’opposer au plan Juppé de réforme des régimes de retraite et de Sécurité Sociale (déjà !).
À Paris, gare du Nord, la grève se durcit. Malgré la mobilisation des cheminots, la direction fait tout pour faire rouler les Eurostar. Les grévistes réagissent en occupant le poste qui contrôle l'ensemble du trafic.

Every Day Except Christmas

Every Day Except Christmas

Vingt-quatre heures de la rude vie des travailleurs des halles de Covent Garden, à Londres. Every Day Except Christmas est un des films représentatifs du mouvement Free Cinema qui se définit avant tout comme une vision nouvelle du métier de cinéaste tranchant avec l’orthodoxie conservatrice du cinéma dominant.

Wakefield Express

Wakefield Express

Tourné à l'occasion du centième anniversaire du journal local, le film est un témoignage sur la vie quotidienne dans une petite ville du Yorkshire, Wakefield…

Gala Day

Gala Day

Le Gala des Mineurs fut filmé le samedi 21 juillet 1962, pendant vingt-quatre heures, par trois équipes différentes. Le film fut monté pendant la nuit et les week-ends suivants, cinq mois durant, dans les ateliers du BFI avant d’être diffusé au NFT en janvier 1964. Cédé par la suite à la BBC, il fut projeté en février de la même année dans le nord de l’Angleterre.

The Vanishing Street

The Vanishing Street

Le film retrace l’existence de la communauté juive de l’East End londonien. Plus précisément, alors qu'elle est en train de disparaître, il observe la communauté juive de Hessel Street à White Chapel et étudie comment un programme d’aménagement urbain modifie radicalement la vie de ses habitants.

Enginemen

Enginemen

"Enginemen" illustre une journée de la vie d’une locomotive abandonnée à deux pas de la banlieue de Manchester. Tourné à l’époque où le diesel a remplacé la locomotive à vapeur, ce film est une démonstration du talent de Grigsby à montrer comment des gens ordinaires s’adaptent aux changements et aux pressions subis dans leurs existences.