Dear Ademir (34 mn)

Ademir Kenovic est cinéaste à Sarajevo ; pendant toute la durée de la guerre en Bosnie, il reste à Sarajevo et filme les habitants de la ville assiégée.
Ses images ont été diffusées par la BBC et Arte.
Daniel Coche lui adresse une lettre très personnelle, en forme de film, mêlant des images de la défunte Yougoslavie et de Strasbourg. Une tentative pour donner du sens à notre mémoire.

Disponible en DVD avec Un travail de fourmi de Daniel Coche

Location 48h (VOD): 2,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 9,00 € Jaq_dear_ademir_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Une vie après
Le syndrome de stress post traumatique est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière.

Une vie après

Le syndrome de stress post traumatique, ou le mal de guerre, est aujourd'hui reconnu comme une blessure à part entière, même s'il reste encore un mal abstrait, invisible.

Rapporteurs de guerre
Pourquoi choisit-on d’être photographe de guerre ?

Rapporteurs de guerre

Pourquoi choisit-on d’être photographe de guerre ? A-t-on le droit de photographier la souffrance des autres ? De quoi est-on responsable ? Photographier pour témoigner, un geste politique ou un geste pour l’histoire ? Quelle est la place des rédactions dans le travail sur le terrain ?

Conflict 1949-1979
En 2012, trente ans après la guerre au Liban, le réalisateur décide de confronter son père, un ex combattant du Front Libanais contre la présence palestinienne.

Conflict 1949-1979

En 2012, trente ans après la guerre au Liban, le réalisateur Josef Khallouf décide de confronter son père, un ex combattant du Front Libanais contre la présence palestinienne. Le fils cherche à savoir : « Qui es-tu papa? J’ai besoin de savoir. Un héros ou un meurtrier? ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales