Alzheimer, les thérapies non-médicamenteuses (105 mn)

Je me souviens mieux quand je peins

Une implication des malades dans l’art et la création donne des résultats surprenants. L’actrice Rita Hayworth et la peintre Hilgos ont ouvert la voie aux Etats-Unis, cette dernière déclarant un jour : « Je me souviens mieux quand je peins ! ».
Aujourd’hui, des dizaines d’accueils et de résidences spécialisés, en Europe et en Amérique du Nord, utilisent le dessin, la peinture et les visites de musée comme méthode thérapeutique efficace, permettant d’améliorer la qualité de vie et renouer le dialogue avec les soignants et les familles.
Les scientifiques ont découvert que la maladie épargne les parties du cerveau qui ont trait aux émotions et à la créativité. Ils reconnaissent aujourd’hui les bienfaits de ces approches nouvelles qui modifient le regard que nous portons sur la maladie.
Contient :
1 documentaire principal sur les bienfaits du dessin, de la peinture et des visites de musées :
Je me souviens mieux quand je peins (52')
+ 7 petits films abordant les autres thérapies non-médicamenteuses :
Recréer le lien perdu (6′) - Organiser une sortie (9′) - Les Jardins de la mémoire (11′) - L’importance de l’exercice physique (5′) - L’art et l’attention jusqu’au bout (7′) - Organiser un atelier créatif (7′) - La méthode Hearthstone (9′)

Version Française
La VoD contient le film principal et les 7 petit films thématiques
DVD Pal Toutes Zones

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 18,00 € Alzheimerlestherapiesnomed_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

En quête des nouveaux herboristes
L’herboristerie se place en complémentarité avec la médecine allopathique et la pharmacie, sa rivale historique

En quête des nouveaux herboristes

L’herboristerie se place en complémentarité avec la médecine allopathique : après avoir réussi à mettre sous tutelle l’herboristerie dès 1803, la montée en puissance de l’industrie pharmaceutique a précipité sa fin. A la manière d’une enquête, le film s’intéresse aux acteurs et aux enjeux de l’herboristerie et à l’histoire de la « médecine des pauvres ».

Cent regrets M. d'Herelle
L'histoire de Serge Fortuna qui pour guérir de son staphylocoque dorée est parti en Géorgie afin de suivre un traitement de phagothérapie.

Cent regrets M. d'Herelle

Serge Fortuna ne s'est pas posé de questions. Au pied du mur, il a décidé de braver les interdits et de partir en Géorgie. Là bas, il se fera soigner par phagothérapie, d'un staphylocoque doré, contracté il y a 39 ans, suite à un accident de moto…  Le résultat est sans appel : Il ne sera pas amputé ! 

Cueilleurs en résistance
L’essor de la médecine à base de plantes, dite naturelle, pose des problèmes éthiques et écologiques.

Cueilleurs en résistance

Cueilleurs en résistance part à la rencontre, en France et au Maroc, de médecins, agronomes, agriculteurs et cueilleurs qui cherchent le fragile chemin de la cohabitation entre l’homme et la nature.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales