Sans principe ni précaution, le distilbène (59 mn)

En croisant les itinéraires de femmes victimes du DES (distilbène) avec la parole des médecins, des représentants des pouvoirs publics et des laboratoires, ce film se propose de comprendre la mécanique qui mène de l'erreur médicale d'hier au déni d'aujourd'hui.
Une histoire de pensée dominante, d'intérêts économiques, de pouvoirs des mandarins, de solidarité de corps, de culpabilité aussi...
Une enquête en France, en Belgique, en Allemagne, aux Etats-Unis...

Location 48h (VOD): 2,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Sans_principe_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 5 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Titicut Follies
Avec ce film, Frederick Wiseman pose les bases de ce qui fait son cinéma depuis 50 ans.

Titicut Follies

Bridgewater (Massachusetts), 1967. Frederick Wiseman tourne Titicut Follies, son premier film, dans une prison d’État psychiatrique et atteste de la façon dont les détenus sont traités par les gardiens, les assistants sociaux et les médecins à l’époque.

La Blessure de l'esclavage
Oui l’esclavage existe encore de nos jours.

La Blessure de l'esclavage

Oui l’esclavage existe encore de nos jours. À l’exemple de ce film documentaire c’est en Mauritanie, mais la presse de nos jours nous parle de bien d'autres pays. Je vais à la rencontre de la société mauritanienne, pour comprendre…

Chronique d'une catastrophe annoncée
Un document-témoignage fort, d'un réalisateur haïtien engagé.

Chronique d'une catastrophe annoncée

Le 12 janvier 2010 un tremblement de terre de magnitude 7.3 frappe le département de l'Ouest de la République d'Haïti. Le film documente le drame, le courage du peuple haïtien, la solidarité internationale et s’interroge sur les négligences qui ont conduit à cet apocalypse.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales