Dites à mes amis que je suis mort (90 mn)

Nous sommes dans l’Ouest de la Géorgie, pour l’enterrement de Tsotné, père de famille. Dans cette région, les vivants ne se séparent jamais de leurs morts. Ils font partie de la vie quotidienne : on leur parle, on leur demande conseil. Chacun sait qu’après sa mort, les vivants continueront à s’occuper d’eux : on les inhume avec la trousse de toilette, le téléphone portable, tout ce qu’il faut pour que leur confort soit assuré.
Tsotné, revêtu de son plus beau costume est enfin prêt à « recevoir ». La cérémonie des condoléances commence... On rit, on mange et on pleure... pendant de longues heures.

FIPA d’Or 2004 - Prix Louis Marcorelles (Ministère des Affaires étrangères) 2004
Version originale géorgienne, sous-titres français.

Le DVD : 20,00 € Ditesamismort_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Degré 6 du Voyageur
Greg a adopté le Voyage comme mode de vie et m’a fait partager le quotidien de sa vie passée sur la Route.

Le Degré 6 du Voyageur

J’ai longtemps rêvé de quitter un quotidien monotone pour partir sur la Route mais je ne l’ai jamais fait ; jusqu’au jour où j’ai rencontré Greg. Greg a adopté le Voyage comme mode de vie et m’a fait partager le quotidien de sa vie passée sur la Route.

Passion chocolat, Frédéric Bau, artisan créateur
Le portrait attachant d’un homme de l’art peu commun.

Passion chocolat, Frédéric Bau, artisan créateur

Le chocolat, c’est magique, le chocolat c’est sa vie. Il façonne, il pâtisse, il cuisine chocolat. Inventant sans cesse de nouveaux savoirs faire, en avance sur son époque c’est un créateur de tendances qui laisse sa trace dans un univers savoureux et délicieux.

Être sans avoir
Il y a 35 ans, Jean Paul Grospélier abandonne son travail de dessinateur dans un cabinet d'architecte et, à 21 ans, se lance, comme beaucoup à cette époque, dans le rêve d'un retour à la terre.

Être sans avoir

Il y a 35 ans, Jean Paul Grospélier abandonne son travail de dessinateur dans un cabinet d'architecte et, à 21 ans, se lance, comme beaucoup à cette époque, dans le rêve d'un retour à la terre. C'est dans le Haut-Jura qu'il déniche un nid pour ses utopies : la ferme idéale doit être isolée, sans eau ni électricité et surtout sans loyer !

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales