Les ors de la République (52 mn)

Depuis toujours la France a voulu une diplomatie conquérante. Du Roi Soleil à Mitterrand, en passant par Napoléon ou De Gaulle, l'Etat Français s'est appuyé pour cela sur une arme secrète : le Mobilier National. 200.000 meubles et objets y sont entretenus et mis à la disposition des hauts lieux de la République : Palais de l’Elysée, Hôtel Matignon, Assemblée Nationale, Sénat, ministères et ambassades de France à travers le monde. « Il est de la dignité d’un grand souverain de soutenir les établissements qui donnent une haute idée de l’industrie nationale… Il ne suffit pas que la pompe dont s’environne Votre Majesté soit magnifique, il faut qu’elle soit inimitable… » écrit l’intendant général de la Maison de Napoléon, en 1805. En franchissant les portes du Mobilier National et des institutions de la République, notre film entraîne le public à la découverte d’un patrimoine exceptionnel, d’un univers méconnu et fascinant.

Le DVD : 14,00 € Lesorsdelarepublique_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)
Pour la première fois les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes.

Ex-TAZ Citizen Ca$h (1987-1994)

1987-1994 : « Paris nous appartenait, tout était possible… ». Pour la première fois, les 90s vues de l’intérieur par ses acteurs et activistes. Quand l’Histoire ( des raves parties, du hip hop, du punk hardcore …) rencontre les histoires de Pat Ca$h, Gatsby de la fin 80.

Les glaneurs et la glaneuse
Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ».

Les glaneurs et la glaneuse

Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et glaneuses, « récupereurs », « ramasseurs » et « trouvailleurs ». Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant.

Paris est une fête
Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains.

Paris est une fête

Un film poème en 18 vagues, comme autant de scènes pour décrire Paris et ses paysages urbains traversés par un « jeune mineur étranger isolé », les attentats, les roses blanches, l’état d’urgence…, le silence, et la joie…, rien que la joie.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales