Andreï Roublev (185 mn)

Andrey Rublyov (Russie, 1966)

Dans la Russie XVème siècle soumise à des princes cruels et ravagée par les incursions des Tatares, l'amour et la foi du moine Andrei Roublev sont mis à rude épreuve. Il a entrepris de peindre sur les murs des églises ses rêves d'un monde meilleur et se met en route vers la capitale où il est appelé pour décorer la cathédrale. Mais la barbarie, l'horreur, la misère auxquelles il se heurte au cours du voyage sont telles que Roublev décide de ne plus peindre et s'enferme dans le silence...
Épique, sauvage, monumentale, cette fabuleuse histoire chargée d'amour et d'espérance est celle de l'un des plus grands peintres de tous les temps. Ce n'est que le deuxième long métrage de Tarkovski mais déjà, malgré les difficultés rencontrées avec les censeurs de son pays, il rencontre la consécration internationale.
Avec : Anatoli Solonitsyne, Ivan Lapikov, Nikolaï Grinko, Nikolaï Sergueïev , Irma Raush, Nikolaï Bourliaïev, Youri Nazarov, Youri Nikouline, Rolan Bykov , Nikolaï Grabbe, Mikhaïl Kononov, Stepan Krylov, Irina Mirochnitchenko, Bolot Beishenaliev
« D'un tel film, il faudrait parler plan par plan : quand le cinéma donne ça, c'est aussi beau que la « Neuvième » de Beethoven. » Le Nouvel Observateur
Prix de la Critique Internationale Cannes 1969
VO : Russe, Sous-titres : Français

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Andreiroublev_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

L'Anneau de Crin
Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève.

L'Anneau de Crin

Automne 1944, l’insurrection de Varsovie s’achève. Après cent jours d’héroïsme, les soldats de l’Armée de l’Intérieur rendent les armes. Marcin, jeune lieutenant, est grièvement blessé. Il est porté par deux jeunes infirmières Wiska et Janina

Korczak
Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie.

Korczak

Le Docteur Korczak a passé ses trois dernières années, en tant que médecin juif polonais, de 1939 à 1942, dans le ghetto de Varsovie. Il décrit avec réalisme la vie qui y règne. Le scénario du film est directement inspiré de son Journal du ghetto.

Stalker (Version Restaurée)
Des passeurs, nommés « stalkers », peuvent guider ceux qui tentent d'atteindre la zone…

Stalker (Version Restaurée)

Après Solaris, Tarkovski revient à la science-fiction pour illustrer un monde qui n’a plus foi en rien. Il signe un chef d’œuvre intemporel au potentiel inépuisable… On ne ressort jamais vraiment de Stalker.
Edition exclusive : Pour la première fois en version restaurée.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales