La Solitude du coureur de fond (120 mn)

Par un soir d’hiver, à Nottingham, Colin Smith et son comparse cambriolent une boulangerie et s’enfuient avec la caisse. Le jeune Colin est arrêté et aussitôt envoyé en maison de redressement. Là, le directeur va vite découvrir ses talents de coureur de fond. Il en fait son favori et le soumet à un entraînement intensif.
C’est pendant ces longues courses solitaires que le jeune homme s’évade en rêveries, déroule le film de sa vie passée, avec ses douleurs familiales et ses joies amoureuses. Ses prouesses font espérer qu’il gagnera le cross-country opposant les gars du centre à de jeunes privilégiés d’une école voisine. Rebelle et contestataire, Colin finira pas refuser de jouer le jeu de l’institution… Un final bouleversant.
Inspiré d’une nouvelle d’Alan Sillitoe, cette œuvre unique, dans la veine du Free Cinema anglais, est une féroce dénonciation de la violence sociale. Elle tire sa force poétique et politique de la qualité du scénario et de la réalisation, mais surtout de l’époustouflante interprétation de Tom Courtenay.

Versions originales, sous-titrées en français.

Le DVD : 13,00 € Solitude_courreur_de_fond_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Pas besoin d'argent
Pas besoin d'argent est un film français réalisé par Jean-Paul Paulin et sorti en 1933.

Pas besoin d'argent

Pas besoin d'argent est un film français réalisé par Jean-Paul Paulin et sorti en 1933.
Avec : Claude Dauphin, Gaston Gabaroche, Lisette Lanvin, Jeanne Lion, Made Sylvere

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

Le Roman d'un jeune homme pauvre
Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

Le Roman d'un jeune homme pauvre

Abel Gance, le réalisateur de La Roue et de Napoléon, livre ici une comédie dramatique sensible et délicate. Un classique du cinéma français de l'entre-deux-guerres.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales