Doubleflag Ce film est en Français, il est également disponible en Anglais.
This film is in French, but it is also available in English.

Sur la piste des Indiens des plaines (52 mn)

Film en rupture de stock

Pour raconter cette épopée, des centaines de clichés d’Edward S. Curtis ont été repris, lui qui, dès 1880, passa la majeure partie de sa vie à photographier les Indiens.
De nombreux aspects de la vie des Indiens sont traités en profondeur : leur architecture sociale, la vénération de la nature, leur interprétation des rêves mais aussi leurs façons de se choisir et de s’aimer et de voyager dans l’autre monde.
Le tout porté par le regard d’artistes contemporains, descendants de ces Indiens des Plaines, et par une analyse de Michel Petit, ethno-archéologue et André Delpuech, conservateur au musée du quai Branly.
« Les artistes peintres de la tribu Lakota évoquent si joliment leur fierté d’appartenir à ce peuple, leur humilité face à leurs ancètres » Télérama
Version française - version anglaise

Sur le même thème

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)
Parmi les magnifiques histoires de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines.

Les groupes Medvedkine (1967 - 1974)

Au cours de cette période de mai 68, il y a eu une expérience unique de cinéma dans les usines. À l’initiative de Chris Marker (avec Inger Servolin de Slon, désormais Iskra), des techniciens et cinéastes sont allés à la rencontre des ouvriers de la Rodhiacéta à Besançon puis de Peugeot à Sochaux, pour y faire des films, ensemble, de 1967 à 1974.

Ma vie de Contrebasse
Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse.

Ma vie de Contrebasse

Ce film musical raconte les 140 ans de carrière d’une contrebasse. Elle entraine son contrebassiste dans un road movie sur les traces de son passé, à la rencontre de luthiers, de musiciens et d’historiens. À travers sa propre histoire elle nous fait découvrir l’évolution de la pratique musicale au cours des XIXème et XXème siècle.

Eternity has no Door of Escape
L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques.

Eternity has no Door of Escape

L’art brut échappe aux catégories et aux mouvements artistiques. Défini par Jean Dubuffet au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, ce concept regroupe des œuvres de malades mentaux, mais aussi d’adeptes du spiritisme et d’autodidactes inspirés.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales