Ablodé, il était une fois... (73 mn)

Un demi-siècle après l'indépendance du Togo, Ablodé Gbadja (liberté totale) renaît dans la mémoire des Togolais lorsqu'on évoque la période qui a donné naissance à ce "concept générique" qui résonnait de maison en maison dans tout le pays, le 27 avril 1958, jour où le Togo a accédé à l'autonomie en tant que république au sein de la communauté française.
De mémoires en mémoires, écrivains, leaders politiques, intellectuels et politologues racontent les années précédant le 27 avril 1960, jour de la proclamation effective de lindépendance, le combat de longue haleine de Sylvanius Olympio, de sa lutte pour la libération du pays à nos jours.
Ces rencontres posent un regard sur l'état actuel de l'émancipation du peuple togolais. Un film qui nous interroge sur le "sens" que la classe politique togolaise a donné à l'Ablodé Gbadja.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Under the Palaver Tree
How can the history of Guimbereru, a small Beninese village, be passed on before it disappears ?

Under the Palaver Tree

In a small Beninese village named Guimbereru, tradition seems unchangeable. However, life has deeply changed since the Whites arrived. A gap has insidiously opened up between nearly hundred-year-old men and young people caught up in the wheel of globalization.

Sous l’Arbre à Palabres
Comment transmettre l’histoire de Guimbererou, petit village béninois, avant qu’elle ne disparaisse ?

Sous l’Arbre à Palabres

A Guimbererou, petit village béninois, la tradition semble immuable. Pourtant, depuis l’arrivée des Blancs, la vie a profondément changé. Entre les vieillards quasi-centenaires et les jeunes pris dans le tourbillon de la mondialisation, un fossé s’est insidieusement creusé. 

Farafin ko : une cour entre deux mondes
Immersion dans une Afrique quotidienne et une société désorientée.

Farafin ko : une cour entre deux mondes

Farafin ko du dioula farafin = peau noire (africain), ko = les choses, les manières de faire. Un an à regarder et à écouter une cour familiale au Burkina-Faso c'est scruter la société Africaine à la loupe. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales