Hd

Le chant des mers (26 mn)

À 62 ans, Alain Jégou est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, de poésie pour la plupart, dont « Passe Ouest - Ikaria LO 686070 » qui a été récompensé par le prix Xavier Grall 2008 et le prix Henri Quéffelec au Festival Livre et Mer de Concarneau de la même année.
C’est principalement dans ce recueil de textes qu’Alain Jégou se frotte à l’univers sans compromission et sans demi-mesure du travail qui fut le sien pendant près d’une trentaine d’années, le métier de marin pêcheur.
À travers quelques-uns de ses poèmes, ponctués d’une errance un peu rock, «Le chant des mers» dresse un portrait de cet homme épris de liberté, droit dans ses idéaux et dans ses choix de vie ; de cet artiste pour qui l’écriture est peut-être le terrain d’un même combat «à la vie, à la mort» , qui fut celui qu’il mena contre une mer aux multiples visages.

Location 48h (VOD): 2,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 12,00 € Jaquette-le-chant-des-mers_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Les meilleurs poètes ne gagnent jamais
Portrait d’une bande de Normands qui, chaque semaine, se retrouvent pour partager leur passion du slam.

Les meilleurs poètes ne gagnent jamais

Portrait d’une bande de Normands qui, chaque semaine, se retrouvent dans de petits troquets pour partager leur passion du slam, à mi-chemin entre poésie, chanson, hiphop, stand-up et parole libre.

Dans l'œil de Rollinat
En découvrant l’œuvre poétique de Maurice Rollinat, j'ai tout de suite eu envie de connaître l'homme qui se cachait derrière.

Dans l'œil de Rollinat

En découvrant l’œuvre poétique de Maurice Rollinat, souvent ténébreuse sinon macabre, j'ai tout de suite eu envie de connaître l'homme qui se cachait derrière. Pour ressentir, si ce n'est comprendre, sa poésie, j’ai choisi de raconter cette histoire suivant le point de vue du poète.

Je me suis mis en marche
À partir du poème de Franck Venaille, La Descente de l'Escaut, le film de Martin Verdet met en scène le poète lui-même.

Je me suis mis en marche

À partir du poème de Franck Venaille, La Descente de l'Escaut, le film de Martin Verdet met en scène le poète lui-même, dans un espace clos, ou voix, bruitages et artifices visuels assurent, entre littérature et cinéma, des points de passage aussi inventifs que réjouissants.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales