Cemetery of Splendour (2h02mn)

Des soldats atteints d’une mystérieuse maladie du sommeil sont transférés dans un hôpital provisoire installé dans une école abandonnée. Jenjira se porte volontaire pour s’occuper de Itt, un beau soldat auquel personne ne rend visite. Elle se lie d’amitié avec Keng, une jeune médium qui utilise ses pouvoirs pour aider les proches à communiquer avec les hommes endormis.
Un jour, Jenjira trouve le journal intime de Itt, couvert d’écrits et de croquis étranges. Peut-être existe-t-il une connexion entre l’énigmatique syndrome des soldats et le site ancien mythique qui s’étend sous l’école ? La magie, la guérison, la romance et les rêves se mêlent sur la fragile route de Jenjira vers une conscience profonde d’elle-même et du monde qui l’entoure.
Acteurs : Jenjira Pongpas Widner, Banlop Lomnoi, Jarinpattra Rueangram
Meilleur Film Asiatique - Asia Pacific Screen Awards 2015

« Une invitation au voyage » Le Monde
« La splendeur Weerasethakul » Libération
« Un grand film qui explore le monde onirique » Télérama
« Un merveilleux feu d'artifice » Les Inrocks
« Cemetery of Splendour convoque la magie, la guérison, la romance et les rêves » JDD
Complément :
Livret incluant un entretien avec le réalisateur
Langues : VO Thaï, sous-titres Français

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Cemeteryofsplendour_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mangrove
Peut-on faire la paix avec les fantômes du passé ?

Mangrove

Une plage isolée sur la côte sud du Pacifique. Au bout de la plage, la mangrove. Une jeune femme européenne revient avec son fils après plusieurs années d’absence. Mais peut-on faire la paix avec les fantômes du passé ?

Le Navire Night
Chaque nuit, à Paris, des centaines d’hommes et de femmes utilisent l’anonymat de lignes téléphoniques non attribuées…

Le Navire Night

Chaque nuit, à Paris, des centaines d’hommes et de femmes utilisent l’anonymat de lignes téléphoniques non attribuées qui datent de l’occupation allemande, pour se parler, s’aimer.

Ordet
Ordet est un film essentiel qu’il faut voir et revoir, un miracle cinématographique.

Ordet

Adapté d’une pièce de Kaj Munk que Carl Theodor Dreyer simplifie pour en dégager l’essence dramatique, ce chef d’œuvre de pureté récompensé par un Lion d’Or à Venise en 1955 est sans doute le plus grand film de l’histoire du cinéma sur la foi et la sainteté.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales