Hd

La Bastoche (52 mn)

La gouaille de la pègre et son fantasme

La Bastille, la Bastoche, Bastaga… On a fait de ce quartier poussé sous les courtines d’une citadelle royale le sanctuaire de la gouaille parisienne. L’esprit populo et l’effronterie d’une petite pègre de loqueteux y ont forgé une légende, un langage et un infini registre de romances à quat’sous. Au fond de ce bagage, le labeur, l’amour et le sang.
Qui se souvient des Auvergnats de la rue de Lappe ? et se rappelle pourquoi on les nomma « bougnats » ? On invoque les apaches, ça oui ! mais sans une pensée pour leurs « ponettes », de pauvres filles de province enchaînées au trottoir de la rue Jean-Beausire.
Reste que deux siècles de légende, crasseuse ou dorée, de chair et d’airain, disent tout des pulsations et du métabolisme d’une ville qui ne tient pas en place et digère les nouveaux venus, attirés-là par les sirènes d’un terroir hypothétique. Plus que Montmartre, plus durablement que Montparnasse, la Bastoche, d’abord, ce fut Paris.


DVD Pal Multizones

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,00 € Labastoche_jaq_small
Acheter le DVD
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Qu'est-ce qu'on attend ?
Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune française ?

Qu'est-ce qu'on attend ?

Qui croirait que la championne internationale des villes en transition est une petite commune  française ? C’est pourtant Rob Hopkins, fondateur du mouvement des villes en transitionqui le dit.

Qui commande quoi ?
Le film aborde deux décennies de commande publique en France.

Qui commande quoi ?

Pour aborder deux décennies de commande publique en France, les auteurs ont choisi de mettre en avant certaines créations (à Paris, Strasbourg, Avignon, Digne, Hérouville Saint-Clair, Montpellier…), en interrogeant des responsables sur leurs conditions de réalisation.

L'intérêt général et moi
Un film sur la démocratie des grands projets, aujourd’hui, en France.

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales