L'école de la première chance (52 mn)

À Dijon, dans le quartier de la Fontaine d’Ouche, il existe, au collège Rameau, une classe de 6ème appelée Classe d’accueil. Des enfants et des adolescents de nationalités diverses y font leur rentrée, voire leur entrée dans la scolarité, à n’importe quel moment de l’année. Certains ont déjà été scolarisés dans leur pays d’origine mais ne savent pas un mot de français, d'autres le parlent un peu, mais ne savent ni écrire ni lire. Ils viennent souvent des pays de guerre et de misère et portent de lourdes histoires d'errance, avec ou sans leur famille.
Ils vivent là entre deux mondes, celui qu'ils ont fui et celui qui les attend.

Location 48h (VOD): 3,90 € Gift Louer le film
Le DVD : 14,90 € Jaquette_dvd_small Article provisoirement indisponible
Délai de livraison indicatif : 8 jours ouvrables
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Ne pas nous déranger, nous sommes en séance
Dans la grande banlieue parisienne cinq enfants en difficulté scolaire sont pris en charge par une enseignante spécialisée.

Ne pas nous déranger, nous sommes en séance

Dans la grande banlieue parisienne cinq enfants en difficulté scolaire sont pris en charge par une enseignante spécialisée. Ils expriment leurs peurs, leurs joies et leurs souffrances à l'école. Elle, elle va leur apprendre à apprendre : « Ne pas nous déranger, nous sommes en séance. »

Tu iras à Matzenheim
le film revisite l’histoire du collège Saint Joseph de Matzenheim, un mythe en Alsace.

Tu iras à Matzenheim

De juin à septembre 2003, à Matzenheim le dernier frère du collège Saint Joseph cède sa place à un directeur laïc. C’est la fin d’une histoire. Pourtant une attente s’exprime : quelque chose de cette histoire doit perdurer, « un état d’esprit, des valeurs ». À partir de cette attente, le film revisite l’histoire de Matzenheim. 

Didar
Aujourd’hui, je reviens en Iran, où je décide de conduire des ateliers auprès d’enfants des rues.

Didar

Il y a 30 ans, lorsque j’ai quitté l’Iran pour la France, j’ai emporté avec moi le conte Rouba le Renard. Adulte, je suis devenu conteur et ce conte persan s’est transformé au contact des enfants français. Aujourd’hui, je reviens à Ahwaz, la ville de mon enfance, où je décide de conduire des ateliers auprès d’enfants des rues.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales