Jean-Luc Parant, Un film de boules (52 mn)

Si Jean-Luc Parant n’a pas perdu la boule, il ne cesse d’en fabriquer.
Si Jean-Luc Parant n’a jamais vu ses yeux de ses propres yeux, il ne cesse d’en parler.
Si Jean-Luc Parant n’a pas fini de faire des boules et d’écrire des textes sur les yeux, c’est qu’il a toujours quelque chose à en dire.
Le film de Claire Glorieux est un moyen d’approche d’un artiste de 70 ans par une artiste de 30 ans. Comme pour tenter de comprendre ce qu’il a vu de l’art et touché de la vie, comme pour tout rassembler en un seul point, en une seule boule.
« Je ne sais pas si on peut dire que je suis un artiste mais je fabrique vraiment des choses que tout le monde peut faire. Si les mains peuvent faire une boule sans penser à rien c’est aussi parce qu’au départ l’homme n’était pas debout. Il était sur ses quatre membres, et on a gardé la mémoire de la terre, puisque le sol est courbe. C’est pour ça que si vous me donnez une matière qui est molle, si je ne pense à rien et que je ne fais rien que vous regarder, je ferai une boule ». Jean-Luc Parant, extrait du film
Bonus :
Scènes coupées : Nous avons eu 3 ans (4 min.) - Jeux de mains, jeux de vilains (1 min.) - Je n’ai besoin que de moi-même (3 min.)

DVd Pal Multizones

...

Voir plus

Le DVD : 20,00 € Jeanlucparantunfilmdeboules_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Mort(s) de la rue
Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence.

Mort(s) de la rue

Chaque année, environ 360 sans abris meurent, non pas de froid, mais de misère, d’abandon et de violence. Bernard était l'un d'entre eux ; figure bien connue de la ville de Bayeux, il est décédé à 46 ans «dans» et «de» la rue.

Nicolas Buttet, la puissance de l'eucharistie
Nicolas Buttet a renoncé à tout, il y a plus de 25 ans, pour consacrer sa vie à Dieu.

Nicolas Buttet, la puissance de l'eucharistie

Des truands qui discutent avec des banquiers, des toxicos qui sortent de l'enfer de la drogue, des jeunes qui retrouvent goût à la vie, c'est le quotidien de la Fraternité Eucharistein fondée par Nicolas Buttet.

La politique d’excellence d’Andreas Putsch
Monsieur Putsch a beaucoup d’idées sur l’élevage.

La politique d’excellence d’Andreas Putsch

Il y a une dizaine d'années, Andreas Putsch investit massivement dans le monde du cheval de course. Nouvelle étape en 2007 avec l'achat du haras de Saint-Pair en Normandie. Il y développe une politique d'élevage ambitieuse et innovante.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales