Argent amer (2h36mn)

À peine sortis de l'adolescence, ils ont des rêves plein la tête. Quittant leur village du Yunnan, comme d'autres l'ont fait avant eux, ils partent grossir la main d'œuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghai, où ils intègrent des ateliers de confection qui tournent à plein régime. Logés où ils peuvent, soumis à la promiscuité, à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, Xiao Min, Ling Ling ou Lao Yeh veulent croire quand même à une vie meilleure.
Mostra De Venise 2016 - Prix Orizzonti du meilleur scénario
Open City International Documentary Film festival 2017- Londres - Grand Jury Award
Révélé en 2003 avec À l'ouest des rails, un documentaire-fleuve sur un complexe industriel en perdition, Wang Bing rélève, avec Argent amer, le quotidien d'une poignée de jeunes migrants déracinés dans une ville en plein essor économique. Poursuivant son observation des laissés-pour-compte de la société chinoise, Wang Bing livre un témoignage sans concession sur l'exploitation d'une jeunesse pleine d'une foi naïve dans l’avenir.
Bonus :
Un livret de 28 pages

Langues audio : Chinois - Sous-titres : Français, Sourds et mal entendants
DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 20,00 € Argentamer_jaq_small Article provisoirement indisponible

Sur le même thème

La Parenthèse
À l’âge où certains sont bien installés dans leur vie professionnelle, ils entament une nouvelle vie dans les métiers du bois.

La Parenthèse

Ils sont sage-femme, pilote de ligne ou coiffeuse. À l’âge où certains sont bien installés dans leur vie professionnelle ou préparent leur retraite, ils entament une nouvelle vie dans les métiers du bois.

On dirait que...
Le métier des parents vu par leurs enfants.

On dirait que...

« On dirait que…» et l'imaginaire se met en marche. Plutôt que de jouer aux cow-boys et aux indiens, des enfants de 8 à 13 ans, fils et filles de médecins, d'agriculteurs, de gendarmes ou d'épiciers jouent devant la caméra au métier de leurs parents.

Derrière les pierres
Dans un ancien quartier populaire de Paris, la dernière usine va disparaître, sans bruit.

Derrière les pierres

Dans un ancien quartier populaire de Paris, la dernière usine va disparaître, sans bruit. Accrochés à la façade, les panneaux d'un promoteur immobilier annoncent déjà sa transformation en immeuble d'habitation. Derrière les murs, les ouvriers sont encore au travail.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales