Argent amer (2h36mn)

À peine sortis de l'adolescence, ils ont des rêves plein la tête. Quittant leur village du Yunnan, comme d'autres l'ont fait avant eux, ils partent grossir la main d'œuvre de Huzhou, une cité ouvrière florissante des environs de Shanghai, où ils intègrent des ateliers de confection qui tournent à plein régime. Logés où ils peuvent, soumis à la promiscuité, à la précarité et à des conditions de travail éprouvantes, Xiao Min, Ling Ling ou Lao Yeh veulent croire quand même à une vie meilleure.
Mostra De Venise 2016 - Prix Orizzonti du meilleur scénario
Open City International Documentary Film festival 2017- Londres - Grand Jury Award
Révélé en 2003 avec À l'ouest des rails, un documentaire-fleuve sur un complexe industriel en perdition, Wang Bing rélève, avec Argent amer, le quotidien d'une poignée de jeunes migrants déracinés dans une ville en plein essor économique. Poursuivant son observation des laissés-pour-compte de la société chinoise, Wang Bing livre un témoignage sans concession sur l'exploitation d'une jeunesse pleine d'une foi naïve dans l’avenir.
Bonus :
Un livret de 28 pages

Langues audio : Chinois - Sous-titres : Français, Sourds et mal entendants
DVD Pal Zone 2

...

Voir plus

Le DVD : 20,00 € Argentamer_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Dans le silence des campagnes
Chaque matin, un agriculteur n’a plus la force d’attendre le soir.

Dans le silence des campagnes

Chaque matin, un agriculteur n’a plus la force d’attendre le soir. Au bout d’un an, cela fait plus de 400, certains disent le double, qui mettent fin à leurs jours. Aujourd’hui, le taux de suicide des agriculteurs est le plus élevé de toutes les catégories socio-professionnelles.

Rêves en chantier
Un petit groupe de personnes tente de faire renaître la maison Mimir, espace autogéré à Strasbourg.

Rêves en chantier

À l’origine de cette histoire, Renaud et des copains squattent une vieille maison alsacienne abandonnée. Ils la baptisent : Maison MIMIR ... et décident d’en faire un lieu social, artistique et autogéré. Ils obtiennent de la mairie de Strasbourg un bail pour 20 ans.

Le travail, c’est ma santé ?
Le travail est-il toujours adapté à l’être humain ?

Le travail, c’est ma santé ?

Le travail est-il toujours adapté à l’être humain ? Source de souffrance pour nombre d’employés, le travail n’a plus la cote et son modèle traditionnel se fissure de plus en plus. Face à ce constat, de nouvelles tendances émergent.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales