Logo-footer
Change de nom et devient
Capuseen
Logo-play

Catalogue Documentaires commençant par la lettre “F”

Films 1 à 20 sur 106
F(r)ictions à Jérusalem

F(r)ictions à Jérusalem

Dans une ville de grandes tensions religieuses et identitaires, l’existence même d’un lieu ouvert à toutes les cultures et tous les imaginaires est en soi un combat politique. C’est celui de Lia Van Leer, la fondatrice de la Cinémathèque de Jérusalem.

Fabrice Hyber, Nuancier

Fabrice Hyber, Nuancier

Ce documentaire présente les quatre expositions simultanées de l'artiste Fabrice Hyber à l'automne-hiver 2012 : « Essentiel, Peintures homéopathiques », « P.O.F. / Prototypes d’Objets en Fonctionnement », « Matières premières » et « Sans gêne ».

Face au sida

Face au sida

Dans un box, une infirmière fait une prise de sang à un jeune homme. Penchée, attentive, elle l’écoute et l’interroge discrètement. À partir de cette scène d’une banalité peut-être surprenante, le film remonte le temps du sida.

Face aux murs

Face aux murs

Ce film raconte l'histoire de Christian, Joseph, David et Djamel, quatre street artists qui vivent sans concession, l'énergie chevillée au corps.
Leurs œuvres en construction sur les murs de Paris et de la banlieue n'ont rien à voir avec les tags et les marquages de territoire, mais avec l'art et la création.

Fado, ombre et lumière

Fado, ombre et lumière

Le Fado, c’est un chant qui pos­sède celui qui l’écoute. Depuis deux siè­cles, le Fado nous parle du Por­tu­gal à tra­vers les his­toires sen­ti­men­tales de son peu­ple.

Faim de vie

Faim de vie

Faim de vie pénètre sans détour dans l'intimité de trois personnes âgées vivant en Suisse au sein du même établissement médicosocial. Filmés par leur infirmier, ces aînés se dévoilent sans tabou devant la caméra. Touchant, mais sans complaisance, ce documentaire s'attaque à briser l'ignorance qui entoure les personnes âgées, souvent mal comprises et peu valorisées.

Faire quelque chose

Faire quelque chose

À la rencontre de résistants français de la Seconde Guerre mondiale. Le réalisateur recueille la parole de ces nonagénaires saisissants par leur vivacité d’esprit et la force intacte de leurs espérances. Des femmes et des hommes, qui, au début des années 40, étaient parfois plus proches de l’adolescence que de l’âge adulte.

Faisans, perdreaux, canards en battue

Faisans, perdreaux, canards en battue

Décriées par certains, adulées par d'autres, les grandes battues sont, pour la plupart des habitués, une occasion de se retrouver et de partager une journée de chasse dans des paysages magnifiques. Tout au long du film, vous pourrez suivre de nombreuses traques exceptionnelles...

Falkenau vision de l’impossible

Falkenau vision de l’impossible

Mai 1945, la célèbre « Big Red One », première division d’infanterie de l’armée américaine, livre son dernier combat en Europe dans les Sudètes en Tchécoslovaquie et libère le camp de concentration de Falkenau. Samuel Fuller, alors sous les drapeaux, filme cet épisode.

Famille(s) idéale(s)

Famille(s) idéale(s)

Le mariage ouvert aux personnes de même sexe fête ses six ans, les slogans des opposants à cette loi, qui voulaient défendre « la famille », résonnent encore en France. Défendre la famille, mais pas n’importe laquelle : un couple hétérosexuel, marié, avec des enfants biologiques. Ni plus, ni moins. En un demi-siècle, cet archétype de la famille traditionnelle a explosé, et semble ne plus être la norme.

Familles à la carte

Familles à la carte

Il est plus difficile que jamais de définir la famille tant ses transformations depuis les années 1970, en France comme dans les sociétés occidentales, sont profondes. De nouvelles tendances familiales sont identifiées : recomposée, monoparentale, homoparentale, adoption, aides médicales à la procréation qui bousculent le modèle classique de la parenté fondé sur l'exclusivité d'une filiation bilatérale...

Fanny Devillaz, envie de grimper

Fanny Devillaz, envie de grimper

Fanny a une passion dévorante. À ses risques et périls car elle sait que ce n’est pas la montagne qui prend l’homme, c’est l’homme qui flirte parfois avec la montagne. Jusqu’où ira-t-elle ?

Fantômes du cinéma forain

Fantômes du cinéma forain

Le réalisateur a retrouvé le collectionneur Guy Goursaud, qui possède la plus fabuleuse et unique collection européenne de 250 projecteurs de cinéma forain. A partir de témoignages et d’archives inédits, il restitue l’histoire de la constitution de cette collection et en montre la richesse patrimoniale et son originalité…

Farafin ko : une cour entre deux mondes

Farafin ko : une cour entre deux mondes

Farafin ko du dioula farafin = peau noire (africain), ko = les choses, les manières de faire. Un an à regarder et à écouter une cour familiale au Burkina-Faso c'est scruter la société Africaine à la loupe.

Farid Al Atrache

Farid Al Atrache

La vie de Farid Al Atrache est un conte oriental. Fils d’un prince druze, il vit une enfance fastueuse dans un palais syrien. À 16 ans, Farid éblouit ses maîtres au conservatoire, mais rêve de succès populaires. Très vite, il va monter sur scène, et c’est en chantant qu’il retrouvera sa couronne. On dit que le cinéma arabe n’est devenu parlant que pour mieux pouvoir chanter...

Fashion !

Fashion !

Fashion ! retrace en trois films trois décennies de mode, depuis l’émergence insouciante dans les années 80 de la figure du créateur-star tel Jean-Paul Gaultier ou Thierry Mugler, aussi présents sur les podiums que sur la scène médiatique...

Faut-il avoir peur des virus ?

Faut-il avoir peur des virus ?

Que savons-nous des virus ? Pourquoi les antibiotiques ne leur font aucun effet ? Souvent notre connaissance de ces parasites s'arrête à cette notion. Pourtant les virus sont présents, partout autour de nous, au sens propre comme au sens figuré.

Faux et usages de Faux

Faux et usages de Faux

La faux est le premier numéro de la série "Des outils et des hommes".
Ayant traversé les siècles sans changement notable de forme ni de fabrication, la faux est l'emblème de la vie paysanne d'avant la mécanisation.

Favourite Encores

Favourite Encores

Le pianiste Helge Antoni présente et interprète ses bis préférés chez lui, à son domicile qui fut également le dernier atelier parisien d'Edgar Degas.

Femme de bois, femme de terre par Michel Pigeon

Femme de bois, femme de terre par Michel Pigeon

Le sculpteur de Fille de Marbre taille ici le bois pour en faire une statue géante de femme, dont la poitrine s'ouvre à usage de bar de salon !