Logo-play

Catalogue Société : Politique

Films 121 à 140 sur 155
On est vivants

On est vivants

Jusqu’où faut-il accepter le monde tel qu’il est ? À partir de quand faut-il le refuser et s’insurger ? Un film sur l’engagement politique aujourd’hui à la lumière d’un dialogue sensible avec la pensée de Daniel Bensaïd, philosophe et militant, récemment disparu.

On vous parle de Flins

On vous parle de Flins

Les témoins du procès de Meulan (où les fichiers d'une mairie furent bouleversés pour dénoncer les trafics qui s'y perpétraient au détriment des immigrés) dénoncent l'exploitation des immigrés, les trafics à l'embauche et la vente des cartes de travail.

On vous parle de Paris

On vous parle de Paris

« Un éditeur, ça se définit par son catalogue ». Dans ce film, François Maspéro, Fanchita Maspéro et leurs collaborateurs, parlent de leur maison d’édition, des livres qu’ils fabriquent et de la manière dont ils conçoivent leur travail.

On vous parle de Pragues

On vous parle de Pragues

Sur le plateau du tournage de « L’AVEU » de Costa-Gavras, Chris Marker s'entretien d’Arthur London avec Jorge Semprun, Costa-Gavras, Yves Montand, Simone Signoret et de techniciens du film.

On vous parle du Brésil : Carlos Marighela

On vous parle du Brésil : Carlos Marighela

Chris Marker nous propose un portrait funèbre du résistant communiste, Carlos Marighela tombé sous les balles de la junte fasciste brésilienne.

Pourquoi la guerre ?

Pourquoi la guerre ?

19 février 2003, deux ans après le 11 septembre, aux prémices de l’intervention en Irak, plus de cinq cents personnes sont venues assister à la controverse entre Jacques Derrida et Jean Baudrillard. Le titre, Pourquoi la guerre ?, reste d’une inquiétante actualité.

Premier vote

Premier vote

2012, année électorale en France.
La neuvième élection présidentielle de la Ve République marque, pour beaucoup de jeunes, l’entrée «officielle» en politique, l’occasion de voter pour la première fois.

Première Campagne

Première Campagne

Fraîchement débarquée au service politique de France 2, Astrid Mezmorian doit suivre Emmanuel Macron, le plus jeune candidat à la présidentielle pour son baptême de campagne électorale. Deux mois de marathon pour deux novices…

Prévert et champs de révolte

Prévert et champs de révolte

À partir de textes de Jacques Prévert, la musique libertaire, composée par Hervé Krief, s’installe sur un groove mêlé de jazz, de rock et de funk. Ce spectacle vivant nous entraine dans un tourbillon où l’émotion et l’imaginaire se rencontrent et lancent un appel à la résistance.

Quand Franco est mort, nous avions 30 ans

Quand Franco est mort, nous avions 30 ans

Franco est mort le 20 novem­bre 1975, après quar­ante ans de dic­tature en Espagne. C’était il y a trente ans. Com­ment expli­quer qu’en quar­ante ans de règne, Franco n’ait connu aucune con­tes­ta­tion qui ait pu men­acer son pouvoir ?

Que justice soit faite ! : un procès au néolibéralisme argentin

Que justice soit faite ! : un procès au néolibéralisme argentin

En 2001, l’Argentine a som­bré dans une crise économique, sociale et poli­tique sans précé­dent. Con­séquence : les deux tiers de sa pop­u­la­tion ont plongé dans la pau­vreté et la mis­ère. Or pour la société civile argen­tine, la crise est le résul­tat de poli­tiques néolibérales.

Ravachol

Ravachol

Ravachol, figure emblématique et oubliée de l’Anarchie, prônait la propagande par le fait, c’est-à-dire que seules les bombes peuvent changer une société injuste et inégalitaire.

Raymond Mondon, un destin inachevé

Raymond Mondon, un destin inachevé

Raymond Mondon est un personnage singulier de la politique française. Devenu député-maire de Metz et conseiller général de la Moselle au sortir de la seconde guerre mondiale alors qu’il n’avait que 33 ans, cet ancien résistant va connaître un parcours quasi exemplaire jusqu’au plus haut sommet de l’État pendant près d’un quart de siècle.

Réponses à un attentat

Réponses à un attentat

Alors que la lutte des paysans du Larzac s’intensifie, le pouvoir est prêt à liquider une résistance qui n’a que trop durée. Un paysan est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne. Qui en est l’auteur ?

Republica : journal du peuple

Republica : journal du peuple

Por­tu­gal 1975. Depuis un an la « révo­lu­tion des œil­lets » fait rêver. Au nom du pou­voir pop­u­laire, usines, ter­res et maisons sont occupées. En mai 1975 c’est un quo­ti­dien social­iste, le jour­nal Repub­lica qui est occupé par la com­mis­sion des tra­vailleurs.

Requiem pour 3 couleurs

Requiem pour 3 couleurs

S’opposer à l'Extrême-Droite, au Front National, voilà une belle et noble tâche. Mais dans quel but ?
Avant la mobilisation des troupes, il faut être en accord sur l’objectif à atteindre, car rien ne sera utile contre l’Extrême-Droite et le Front National, si on ne se bat pas pour un idéal politique.

Retour à Forbach

Retour à Forbach

Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville pour se construire contre la violence et dans la honte de son milieu. Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés ?

Retour aux racines

Retour aux racines

La distance entre les îles natales et l'Hexagone entraîne les personnes issues des DOM-TOM dans la précarité. Cette distance induit une instabilité dans leur quotidien, entraîne des incertitudes par la notion de l'éclatement de la famille.
Ce film est un voyage, une invitation au retour, à la découverte de la terre des ancêtres, de leur famille, de leur culture, et permet à ces enfants de métropole de se construire dans la projection d'un avenir meilleur.

Rêve général

Rêve général

Des rêves, des angoisses et des colères. Rêve général met en scène Camille, Julien et Julia la réalisatrice ; ils se sont rencontrés, lors du mouvement anti-CPE en 2006 à l’Université Marc Bloch à Strasbourg.

Robert Badinter, vers l'abolition universelle de la peine de mort

Robert Badinter, vers l'abolition universelle de la peine de mort

Pour la première fois Robert Badinter, à l’occasion d’entretiens exclusifs avec Joël Calmettes, revient sur la genèse de son combat pour l’abolition (en Europe et en France) et l’inscrit dans une perspective beaucoup plus large, celle de l’abolition universelle de la peine de mort ; un combat hélas encore d’actualité !