On est vivants (1h43mn)

Jusqu’où faut-il accepter le monde tel qu’il est ? À partir de quand faut-il le refuser et s’insurger ? Faut-il y consacrer un moment, des années, une vie ?
C’est avec ces questions, dans un dialogue à la fois intime et politique avec son ami Daniel Bensaïd, philosophe et militant récemment disparu, que Carmen Castillo entreprend un voyage qui la mène vers ceux qui ont décidé de ne plus accepter le monde qu’on leur propose. Des sans domiciles de Paris aux sans terres brésiliens, des zapatistes mexicains aux quartiers nord de Marseille, des guerriers de l’eau boliviens aux syndicalistes de Saint Nazaire, les visages rencontrés dans ce chemin dessinent ensemble un portrait de l’engagement aujourd’hui, fait d’espoirs partagés, de rêves intimes, mais aussi de découragements et de défaites. Comme Daniel, ils disent: « L’histoire n’est pas écrite d’avance, c’est nous qui la faisons ».
Suppléments :
Entretien avec la réalisatrice (15 mn)
Une heure de séquences coupées
Livret 16 pages
Version Originale Française et Version Espagnole - Sous-Titres Français, Anglais, Espagnols et Français pour sourds et malentendants

Le DVD : 14,95 € Onestvivants_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

L'intérêt général et moi
Un film sur la démocratie des grands projets, aujourd’hui, en France.

L'intérêt général et moi

Une autoroute construite mais vide, un projet ferroviaire pharaonique, un projet d’aéroport vieux de plus de 40 ans. Sous ces infrastructures, des vies, des territoires, des espaces naturels sacrifiés ou devant l’être, au nom de l’intérêt général. Mais qui détermine l’intérêt général ?

Réponses à un attentat
Un paysan du Larzac est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne.

Réponses à un attentat

Alors que la lutte des paysans du Larzac s’intensifie, le pouvoir est prêt à liquider une résistance qui n’a que trop durée. Un paysan est exposé à un attentat commis contre sa maison et sa personne. Qui en est l’auteur ?

Gardarem lo Larzac
Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire.

Gardarem lo Larzac

Pendant dix ans, le refus obstiné des paysans du plateau du Larzac devant l’extension du camp militaire. « Des moutons, pas des canons ».

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales