Dieu sait quoi (90 mn)

«Ce monde muet est notre seule patrie", cette courte phrase peut être considérée comme l’emblème de l’ensemble de l’œuvre de Francis Ponge, dont je me suis nourri pendant le travail que j’ai fait autour de cette œuvre. Les textes de Francis Ponge jouent dans le film une partition presque à part, comme la musique d’Antoine Duhamel. Je considère ce film comme "naturel", et il me déplairait qu’on le fasse entrer dans quelque catégorie que ce soit. Je pense qu’il n’a pas de véritable ascendant et qu’il est inutile qu’il ait un successeur.»
Jean-Daniel Pollet
« Je tiens à dire l’émotion et la joie que j’ai ressenties lors de la projection de Dieu sait quoi. Pollet semble atteindre ici la perfection de son écriture à la fois lyrique et concrète, poétique parce que précise. (...) Ce film est un ouvrage fort, intense et prenant. »
Jean Douchet
Bonus :
Entretiens avec Pierre-André Boutang, Jean Douchet, Antoine Duhamel, Gérard Leblanc, Michaël Lonsdale et Philippe Solers
Diaporama autour du film - Bio-filmographie complète - Livres sur Jean-Daniel Pollet

Le DVD : 25,00 € Dieuxsaitquoi_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Le Ruisseau
Le Ruisseau dénonce avec finesse la pauvreté et la condition des femmes de l’époque.

Le Ruisseau

Déjà reconnu pour ses rôles dans La Chienne ou L'AtalanteMichel Simon est remarquable dans la peau d'un comte déclassé. Critique sociale acerbe, Le Ruisseau dénonce avec finesse la pauvreté et la condition des femmes de l'époque vivant dans les cabarets ou dans la rue.

Le Feu Sacré
Désir et plaisir de filmer sont les mots d’ordre du Feu Sacré.

Le Feu Sacré

Un journal de bord inspiré aux allures d’une composition libre qui ne ressemblerait à rien de connu si ce n’est à son réalisateur en panne de chance mais pas d’inspiration ni de talents. Une déclaration brute qui réconcilie avec la vie d’artiste.

Gibier de Potence
À sa sortie de l'orphelinat, <b>Marceau</b> vivote et enchaîne les échecs. Il rencontre<b> Mme Alice</b> (<b>Arletty</b>), qui va le ...

Gibier de Potence

Dans le Paris de l'après-guerre, Roger Richebé donne à la divine Arletty un rôle magnifiquement diabolique. Gibier de Potence aborde des sujets audacieux comme la prostitution masculine et la pornographie, rarement traités dans le cinéma français de l'époque. 

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales