Edvard Munch (211 mn)

Une biographie très subjective des jeunes années du peintre norvégien expressionniste Edvard Munch, aux prises avec la société puritaine de son temps. Un film considéré par beaucoup comme la meilleure œuvre jamais consacrée à l’acte créatif et à la peinture : « un travail de génie » selon Ingmar Bergman. À travers un montage audacieux qui revisite les techniques documentaires et narratives, Edvard Munch est un « cri » personnel autant qu’un portrait de l’artiste et de son milieu.
« Un véritable témoignage vivant, une fenêtre sur l’âme humaine, où la soumission à des codes n’existe plus, et où tous les repères temporels se brouillent, pour laisser place à l’expression poètique de la souffrance, véritable moteur de la création révolutionnaire de Munch» Julien Ochem
« Cet Edvard Munch est sans doute l’un des plus beaux films réalisés sur un peintre. Watkins, qui a choisi d’évoquer les années de jeunesse de l’artiste, compose un tableau très lucide de cette existence dans un pays écrasé par la bigoterie et l’hypocrisie. » Bernard Géniès - Le Nouvel Observateur

Version originale sous-titrée en français

...

Voir plus

Location 48h (VOD): 4,50 € Gift Louer le film
Le DVD : 20,00 € Jaq_munch_ok_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

1918-1939 : Les rêves brisés de l’entre-deux-guerres
une plongée magistrale dans une époque qui ambitionnait d’accoucher d’un nouveau monde et engendra une nouvelle tragédie.

1918-1939 : Les rêves brisés de l’entre-deux-guerres

De l’armistice de 1918 à la déclaration de guerre du 3 septembre 1939, une plongée magistrale dans une époque qui ambitionnait d’accoucher d’un nouveau monde et engendra une nouvelle tragédie.

Transhumance dans le Luberon
La transhumance estivale d’un jeune berger.

Transhumance dans le Luberon

La transhumance estivale d’un jeune berger qui déplace son troupeau vers les pâturages de montagne. Au loin se font entendre des essais de l’aviation militaire.

Les Halles
La destruction des Halles, laissant un trou béant et la vie du quartier bouleversée.

Les Halles

La destruction du « ventre de Paris », laissant un trou béant et la vie du quartier bouleversée. Madame Robinot, tenancière du café Au Mimosa, fait ses cartons.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales