Entrée du personnel (59 mn)

L'abattoir est loin de tout, tout au bout de la zone industrielle. Au début, on pense qu'on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service. On veut une vie normale. Une maison a été achetée, des enfants sont nés. On s'obstine, on s'arc-boute. On a mal le jour, on a mal la nuit, on a mal tout le temps. On tient quand même, jusqu'au jour où l'on ne tient plus. C'est les articulations qui lâchent. Les nerfs qui lâchent. Alors l'usine vous licencie. A moins qu'entre temps on ne soit passé chef, et que l'on impose maintenant aux autres ce que l'on ne supportait plus soi-même. Mais on peut aussi choisir de refuser cela.
Entrée du personnel a été réalisé à partir de récits de vie de salariés et de scènes tournées dans de grands abattoirs industriels, sous la surveillance des patrons.
Grand Prix de la compétition nationale 2011 – FIDMarseille
Prix spécial du public 2012 – Filmer le travail – Poitiers
Mention spéciale du Jury 2012 – Crossing Europe Festival – Linz
Mention spéciale du jury 2012 – Escale Documentaires – La Rochelle
Prix du meulleur moyen métrage 2012 – Cinemambiante – Turin

« Derrière les bêtes dépecées et les machines qui blessent, des êtres résistent et se racontent avec une clairvoyance et profondeur infinies. Ce film leur donne une voix, dans la tradition des plus beaux documentaires. » Positif
« Salutaire ! » Ciné Obs
« Une vision forte et militante du monde ouvrier. » Les Inrockuptibles
En complément : Les Nuits de la préfecture, un court métrage de Manuela Frésil - Entretien avec la réalisatrice
En complément dans le livret : Note d'intention de la réalisatrice - Poïetique d'une construction documentaire par Caroline Zéau (Maitre de conférence Université Picardie Jules Verne)
Version originale française – sous-titres anglais

...

Voir plus

Le DVD : 19,95 € Entreedupersonnel_jaq_small
Acheter le DVD
Payment-cb Paiement sécurisé

Sur le même thème

Quelque chose de grand
Ce film est l’histoire d’un chantier colossal, immense.

Quelque chose de grand

Ce film est l’histoire d’un chantier colossal, immense. Des milliers d’hommes travaillent collectivement à la construction d’un même ouvrage architectural. Comme un immense théâtre graphique et sonore, chacun y joue une partition bien précise.

Nul homme n'est une île
Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

Nul homme n'est une île

Nul homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso
Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail.

Koro du Bakoro, naufragés du Faso

Polo est arrivé dans la rue à 12 ans, il en a maintenant 29. Aujourd’hui il est en quête d’un travail. Trouver le moindre travail nécessite d’avoir une pièce d’identité. Pour avoir une carte d’identité il faut un acte de naissance. Le sien est resté au village avec son oncle.

© FilmsDocumentaires.com | Avec le soutien du CNC | Réalisation: Samuel Lebeau , Graphisme: Avantagegraphique.com | Conditions générales de ventes | Mentions légales